1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La campagne d'été 2016-2017 vu par la philatélie, dans « L'Echo de la timbrologie »
Le Monde17/11/2019 à 09:00

« L'Astrolabe » a accompli en 2017 sa dernière rotation pour relever le personnel en mission à la base Dumont-d'Urville, en Terre Adélie, en mars 2017, témoignages postaux à l'appui.

Une trentaine de pages de L'Echo de la timbrologie de novembre sont consacrées aux nouvelles émissions de timbres en France, dans ses collectivités d'outre-mer, et à Monaco, et aux manifestations philatéliques qui, pour certaines d'entre elles, accueillent leur vente en avant-première : au Salon philatélique d'automne, passé, au championnat philatélique interdépartemental d'Ile-de-France, à Vélizy-Villacoublay (Yvelines) les 30 novembre et 1er décembre, et surtout à Monaco, du 28 au 30 novembre, dans le cadre de Monacophil 2019. « Evénement pharaonique » puisque l'exposition « a pour double thématique cette année, l'Egypte, d'une part et l'histoire postale maritime internationale, d'autre part ».

C'est ainsi que la poste de la principauté émettra le 28 novembre un bloc-feuillet à 5,60 euros représentant des pyramides. Clou du spectacle : « Le musée des timbres et des monnaies exposera cent timbres et pièces philatéliques parmi les plus rares et les plus emblématiques au monde (...) extraits des collections de la reine Elizabeth II et du prince » Albert II (...) », parmi lesquels une variété du 4 pence d'Australie occidentale, le « cygne inversé » de 1855 ou une lettre recommandée issue de la collection du roi Farouk d'Egypte (1920-1965), vendue aux enchères après son départ en exil, affranchie avec dix-neuf exemplaires du 5 piastres (1867), dont un bloc de quatre et une paire du 2 piastres.

L'invité du mois, André Borrey, a été président de la Chambre syndicale française des négociants et experts en philatélie de 2005 à 2013, dont il est resté membre du conseil d'administration. Il fêtait cette année ses soixante-cinq ans de participation au Salon philatélique d'automne. Il raconte son premier salon, en 1954, expliquant qu'à ses « débuts, je travaillais encore dans une grande compagnie de navigation et mon activité dans le secteur philatélique se limitait aux week-ends ».

... Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer