1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Californie vote les normes d'émissions de voitures rejetées par Trump
Reuters25/03/2017 à 00:52

    RIVERSIDE, Californie, 25 mars (Reuters) - La Californie a 
approuvé vendredi les nouvelles normes d'émissions et de 
consommation de véhicules que l'administration Trump a mis en 
suspens la semaine dernière, une décision susceptible de donner 
lieu à une confrontation entre régulateurs de l'Etat et 
régulateurs fédéraux. 
    Les membres du California Air Resources Board (CARB), 
l'agence chargée de la qualité de l'air de l'Etat, a critiqué 
l'industrie automobile pour avoir demandé aux régulateurs 
fédéraux de revoir les objectifs fixés en termes d'émissions 
pour 2022-2025. 
    Les nouvelles normes destinées à réduire la consommation de 
carburant et les émissions étaient le fruit d'un accord conclu 
en 2011 entre l'administration Obama et les constructeurs 
automobiles. 
    Le 15 mars, accédant aux demandes des constructeurs, Donald 
Trump a annoncé une remisé à plat de ces nouvelles normes, 
s'attirant les foudres des démocrates et des défenseurs de 
l'environnement.   
    Les membres du CARB ont à l'unanimité voté les règles en 
matière de pollution pour l'Etat et ont demandé aux salariés de 
l'agence de commencer à travailler sur des objectifs pour après 
2025. 
    La Californie, qui a depuis longtemps la réputation d'être 
un pionnier en matière de questions environnementales aux 
Etats-Unis, peut fixer ses propres règles en termes de qualité 
de l'air, avec l'approbation des autorités fédérales. 
 
 (Peter Henderson, Benoît Van Overstraeten pour le service 
français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer