1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

La Big Data, un nouvel eldorado non sans risque pour les publicitaires

Le Parisien19/10/2014 à 11:52

La Big Data, un nouvel eldorado non sans risque pour les publicitaires

Nouvel eldorado des publicitaires, les mégadonnées ou Big Data ouvrent la possibilité d'analyser les comportements des consommateurs pour offrir des publicités taillées sur mesure et plus efficaces. Mais les consommateurs voient avec suspicion la captation de leurs données et veulent plus de protection.La Big Data, l'analyse de données informatiques à très grande échelle grâce à des outils spécialisés, "est un enjeu majeur pour la pub et le marketing" chiffré en dizaines de milliards d'euros dans les 2 ou 3 prochaines décennies, souligne Reda Gomery, associé responsable data et analytics chez le cabinet Deloitte."Cela transpose ce secteur dans un monde nouveau avec des pubs beaucoup plus adaptées à des cibles et nous fait sortir (de l'ère) des publicités de masse", s?enthousiasme-t-il."Pour un publicitaire le digital c'est le Graal" et la Big Data est "essentielle pour l'avenir", résumait en septembre Maurice Lévy, le PDG de Publicis, qui multiplie les acquisitions pour se renforcer dans le numérique.Aujourd'hui les données sont partout: dès que l'on surfe sur internet on laisse des traces, des cookies captent le moindre clic des internautes, les réseaux sociaux absorbent les infos qu'ils y laissent volontairement, tandis que les smartphones permettent aux opérateurs de savoir où se trouvent leurs clients. Mais encore faut-il faire parler ces masses de données.La start-up Quinten aide ainsi ses sociétés clientes à s'y retrouver dans la jungle des données disponibles."Notre algorithme Q-finder permet d'identifier, par exemple au sein d'une base de données de consommateurs réguliers de dentifrice, les sous-groupes qui adorent et achètent une certaine marque de dentifrice ainsi que les caractéristiques de chaque sous-groupe", explique Guillaume Bourdon, co-fondateur de Quinten.L'annonceur peut ainsi affiner sa communication en offrant le bon produit au bon moment via le support le ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer