Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Belgique durcit la lutte contre le djihadisme

Reuters19/11/2015 à 19:19

* "Les djihadistes qui rentrent, leur place est dans les prisons", annonce le Premier ministre * Charles Michel prend la défense des services belges * 400 millions d'euros supplémentaires pour la sécurité (Actualisé tout du long) par Robert-Jan Bartunek BRUXELLES, 19 novembre (Reuters) - La Belgique, où ont été organisés selon les autorités françaises les attentats commis vendredi soir à Paris et Saint-Denis, a annoncé jeudi un renforcement de sa législation contre le terrorisme, avec incarcération des djihadistes de retour de Syrie et démantèlement des mosquées clandestines. "Les djihadistes qui rentrent, leur place est dans les prisons", a déclaré le Premier ministre, Charles Michel. Le chef du gouvernement, qui détaillait ces mesures devant la Chambre des représentants, a indiqué en outre que 400 millions d'euros supplémentaires seraient consacrés à la lutte contre les violences djihadistes. Ils figureront dans le budget 2016. Parmi les autres mesures annoncées, les policiers belges seront désormais autorisés à mener des perquisitions 24 heures sur 24 (elles sont pour l'heure prohibées la nuit, entre 21h00 et 05h00 du matin) et les cartes prépayées de téléphone portable ne pourront plus être vendues à des acheteurs anonymes. En outre, la législation va évoluer pour faciliter l'interdiction, la condamnation ou l'expulsion de prédicateurs religieux accusés de répandre un discours de la haine. Mais le chef du gouvernement a aussi défendu les services de renseignement de son pays, pointés du doigt depuis que l'enquête sur les attentats qui ont fait 129 morts vendredi à Paris a révélé que nombre de ses auteurs avaient vécu ou étaient originaires de Belgique. "Les actes de guerre de vendredi ont été décidés et planifiés en Syrie, organisés en Belgique, perpétrés sur notre sol avec des complicités françaises", a déclaré François Hollande lundi devant les parlementaires. (voir ID:nL8N13B3T1 ) Abdelhamid Abaaoud, commanditaire présumé des attentats tué lors de l'assaut mené mercredi par les forces de l'ordre, était de nationalité belge. (voir ID:nL8N13D3FT ) Monté dans la hiérarchie de l'organisation Etat islamique (EI), impliqué dans d'autres affaires de terrorisme, il était originaire de Molenbeek, quartier déshérité de l'agglomération bruxelloise où ont également vécu les frères Brahim et Salah Abdeslam - le premier s'est fait exploser vendredi soir devant un bar du XIe arrondissement, le second est en fuite. Parmi les autres auteurs identifiés, Bilal Hadfi, un des trois kamikazes du Stade de France, vivait lui aussi à Bruxelles. (voir ID:nL8N13C028 ) "Je n'accepte pas les critiques visant à dénigrer nos services de sécurité qui font un travail difficile et tenace", a-t-il dit devant les élus de la Chambre des représentants, déclarant au passage que l'assaut donné mercredi avant l'aube à Saint-Denis, dans lequel Abaaoud a été tué, était le résultat d'un renseignement émanant de Belgique. Dans le même temps, la police belge a mené de nouvelles perquisitions à Molenbeek et dans d'autres quartiers de la capitale en relation avec l'enquête sur les attentats de Paris. Neuf personnes ont été interpellées, dont sept dans le cadre d'une enquête ouverte en début d'année sur Bilal Hadfi après son départ pour la Syrie. RENVOI Pour retrouver le POINT sur les attentats: ID:nL8N139116 (Jean-Philippe Lefief et Henri-Pierre André pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.