1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La Belgique demande à la Grèce l'extradition d'un suspect
Reuters19/01/2015 à 01:08


(Avec confirmation de la police grecque) ATHENES, 18 janvier (Reuters) - Le parquet fédéral belge a demandé dimanche l'extradition d'un suspect arrêté la veille en Grèce en raison d'un lien possible avec la cellule djihadiste démantelée cette semaine en Belgique. "Une plus ample analyse des éléments de notre enquête nous donne suffisamment de raisons de demander l'extradition d'une des personnes arrêtées hier par les autorités grecques", a déclaré le parquet dans un communiqué. La police grecque a confirmé avoir reçu la demande d'extradition dans la soirée de dimanche. "La requête concerne un homme que la police grecque a interpellé samedi, âgé d'une trentaine d'années, probablement marocain. Un mandat d'arrêt sera diffusé demain (lundi) en coordination avec le parquet", a déclaré un haut responsable de la police. La police grecque a précisé que du matériel avait été transmis aux autorités belges, des échantillons d'ADN notamment. Le groupe islamiste démantelé en Belgique s'apprêtait, selon Bruxelles, à y commettre des attentats, et les médias belges ont rapporté samedi que les autorités étaient sur la trace d'un Bruxellois d'origine marocaine qui se cacherait en Grèce. Un porte-parole du parquet belge, Eric Van Der Sypt, a déclaré dimanche soir à la télévision que les procureurs recherchaient d'autres individus en Grèce, en collaboration avec Athènes. De nouvelles recherches ont été effectuées dimanche dans la région de Bruxelles, a-t-il ajouté. L'opération de police contre la cellule de Verviers, près de Liège, a fait deux morts jeudi soir. Treize personnes ont par la suite été arrêtées en Belgique et deux autres en France tandis que des soldats ont été déployés dans les rues de Belgique pour assurer la protection de cibles potentielles d'attaques terroristes, dont des sites communautaires juifs et des missions diplomatiques. (voir ID:nL6N0UW0GC ) (Lefteris Papadimas et George Georgiopoulos; Tangi Salaün, Henri-Pierre André et Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer