Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

La beauté du geste

So Foot30/09/2017 à 21:10

La beauté du geste

Paris est trop fort pour la Ligue 1, c'est un fait devenu un peu plus incontestable après le 6-2 collé à Bordeaux. Une domination pas très drôle pour ceux qui aiment le suspense, mais qui régale les amateurs de beau spectacle.

André Gide l'avait prophétisé : choisir, c'est renoncer. Le genre de phrase après laquelle on s'attend à entendre un examinateur pète-sec du Bac philo ajouter : " Vous pouvez commencer à écrire, vous avez quatre heures. " Les choix cornéliens sont toujours des moments compliqués, et seul Nelly a réussi à rendre agréable le concept du dilemme, bien aidé par la voix suave de Kelly Rowland. Car depuis fin août, les aficionados de la Ligue 1 sont dans une belle galère et font face à une question d'ampleur inédite : faut-il accepter de regarder Paris mettre à sac la Ligue 1 en admirant le spectacle offert par les gars d'Emery, ou bien se révolter et refuser de voir le championnat de France devenir une ligue à dix neuf équipes ?

Le PSG démolit Bordeaux

Que faut-il faire, rester les bras ballants et sacrifier le suspense sur l'autel du show, ou regretter le temps où l'inattendu avait encore une toute petite place ? À ceux qui juraient que l'arrivée des Qataris au Parc avait assassiné l'intérêt de la Ligue 1, Monaco avait répondu la saison dernière en levant les bras sur la ligne d'arrivée au nez et à la barbe du PSG. Un sacré pied de nez. Sauf que sous le soleil de juillet et d'août, les mauvaises nouvelles du front sont arrivées en pagaille. De son côté du champ de bataille, l'armée monégasque a connu une saignée immense. Dans la tranchée d'en face, celle de Paris a récupéré des Expendables sans foi ni loi. La suite était tristement prévisible, et la taule que vient de mettre Paris à Bordeaux n'est qu'une piqure de rappel : Le PSG est devenu trop gros pour tomber, du moins en Ligue 1.

Trop de buts tue le but


C'est le principe du " Too big to fail ", qui voudrait qu'une fois qu'on est devenu démesurément gigantesque, on n'a plus rien à craindre. En regardant Neymar et ses gros bras carboniser les Girondins au Parc, on s'est dit que le temps du chassé-croisé avec Monaco et du suspens qui durait jusqu'à la saison où les feuilles repoussent était bien loin. Digne malgré la rouste, Jocelyn Gourvennec ne s'est

Lire la suite de l'article sur SoFoot.com


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.