Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Unsa-RATP appelle à un "lundi noir" le 17 février
Reuters06/02/2020 à 16:08

L'UNSA-RATP APPELLE À UN "LUNDI NOIR" LE 17 FÉVRIER

PARIS (Reuters) - Le syndicat Unsa-RATP, premier syndicat de la régie des transports parisiens, a appelé jeudi à un "lundi noir" dans les transports le 17 février, jour du début de l'examen du projet de réforme du système des retraites en séance plénière à l'Assemblée nationale.

"L'Unsa-RATP pôle traction rappelle son opposition indéfectible à ce projet de réforme", écrit le secrétaire général du syndicat, Laurent Djebali, dans un communiqué. "La journée du 17 février 2020 s'inscrit dans cette logique c'est pourquoi l'Unsa-RATP appelle l'ensemble des salariés métro et RER à se mobiliser très massivement pour un lundi noir dans les transports".

Très actif pendant les six semaines de contestation sociale qui ont paralysé les transports de début décembre à mi-janvier, l'Unsa-RATP avait appelé le 18 janvier à suspendre la grève illimitée, permettant une reprise du trafic des métros, bus, RER et tramway et la capitale et de l'Ile-de-France.

La bataille s'est depuis poursuivie dans la rue - des dizaines de milliers de personnes ont encore manifesté ce jeudi en France à l'appel de l'intersyndicale (CGT, FO, Solidaires, FSU et organisations de jeunesse) qui continue de réclamer le retrait pur et simple de la réforme qui prévoit de fusionner les 41 régimes de retraite existants en un seul "à points".

Jugé "injuste" et "dangereux" pas ses détracteurs, le texte, qui est une promesse de campagne d'Emmanuel Macron, a commencé à être examiné lundi en commission spéciale de l'Assemblée nationale qui doit se pencher sur plus de 20.000 amendements, dont 19.000 déposés par le députés de la France insoumise.

La réforme, qui se décline en deux projets de loi (organique et ordinaire), passera ensuite, le 17 février, en séance plénière avant une adoption définitive que le gouvernement espère avant l'été.

(Marine Pennetier, édité par Jean-Michel Bélot)

4 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • cajeanbe
    06 février16:57

    c'est une minorité qui ruine le pays!!Après ils se plaignent de ne plus avoir de travail:honteux!!!!!!!!!!idem pour les dockers :le fret se déplace en belgique et hollande!

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer