Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UMP veut ramener les dépenses publiques à 50% du PIB

Reuters21/03/2013 à 22:33

L'UMP SOUHAITE RAMENER LES DÉPENSES PUBLIQUES À 50% DU PIB

PARIS (Reuters) - L'UMP a présenté jeudi une série de mesures pour "sortir de l'impasse fiscale" dans laquelle le gouvernement de François Hollande a, selon elle, mené la France, au premier rang desquelles figure le rétablissement de la "TVA anti-délocalisation".

"Le gouvernement est en train d'étrangler les entreprises et les classes moyennes sous le poids des prélèvements obligatoires", note-t-elle dans son projet détaillé lors d'une convention de la formation de droite.

Pour "redonner du souffle" à l'économie française, l'UMP pose le principe d'une baisse de la dépense publique qui serait ramenée à 50% du PIB, soit plus de six points de moins qu'à la fin 2012, ce qui impliquerait de la réduire de 10%, ou 130 milliards d'euros, sur la durée d'un quinquennat.

La moitié serait consacrée à la baisse du déficit et l'autre rendue aux Français sous forme de baisse des prélèvements.

Pour y parvenir, elle envisage des mesures comme la relance de la révision générale des politiques publiques, l'allongement du temps de travail à 39 heures dans la fonction publique ou le non remplacement de deux fonctionnaires sur trois partant à la retraite "hors secteurs régaliens".

L'UMP remet également sur le tapis la "TVA anti-délocalisation", abandonnée par François Hollande, avec un taux qui passerait à 23%, ce qui permettrait notamment de compenser en partie la suppression des cotisations sociales des entreprises pour la branche famille.

Figure également au menu une réorientation de l'épargne pour la rendre plus "productive". Sont prévus pour cela une baisse des plafonds des livrets d'épargne réglementée, à l'exception du LEP, l'allongement (de huit à douze ans) de la durée de détention de l'assurance vie pour bénéficier d'une exonération fiscale et un encouragement aux contrats en "unités de compte".

L'UMP veut encore réformer les droits de succession et de donation pour encourager la mobilité du patrimoine en favorisant sa donation de son vivant, simplifier le dispositif fiscal en réduisant d'un tiers le nombre de prélèvements obligatoires ou encore réduire le nombre de niches fiscales.

Elle prône enfin des coopérations renforcées au niveau européen pour harmoniser l'impôt sur les sociétés ou mettre en place une fiscalité écologique et sociale aux frontières de l'Union.

En attendant un retour aux affaires nationales, les candidats UMP aux municipales de 2014 se verront proposer la signature d'un "pacte de stabilité fiscale" par lequel ils s'engageront, s'ils sont élus, à ne pas augmenter les taux d'impôts locaux pendant la durée de leur mandat.

Yann Le Guernigou, édité par Marine Pennetier


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.