Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Ukraine légifère contre la corruption, des heurts éclatent

Reuters14/10/2014 à 18:22

par Richard Balmforth KIEV, 14 octobre (Reuters) - Les députés ukrainiens ont adopté mardi des lois destinées à lutter contre la corruption et à limiter les ingérences de l'Etat dans la vie politique, dernière initiative en date des autorités pro-occidentales de Kiev pour rompre avec l'héritage soviétique et se rapprocher des normes de l'Union européenne. Peu après l'adoption des lois, des violences ont éclaté devant le parlement entre la police et quelques milliers de manifestants, aux motivations floues, qui lançaient des pierres et des fumigènes et tiraient sur les fenêtres avec des fusils à air comprimé. Ces heurts, les plus sérieux à Kiev depuis le soulèvement de "Maïdan" qui a entraîné l'hiver dernier la chute du président pro-russe Viktor Ianoukovitch, ne manqueront pas d'inquiéter Petro Porochenko, élu en mai et qui entend asseoir sa légitimité lors des législatives du 26 octobre. Le chef de l'Etat n'a pas caché son intention de "nettoyer" l'appareil politique ukrainien des partisans de son prédécesseur qu'il tient pour responsables de la corruption généralisée qui a handicapé le pays depuis son indépendance. Alors que les députés venaient d'approuver la nomination du nouveau ministre de la Défense (ID:nL6N0S91Y2) et de voter les lois anti-corruption, un photographe de Reuters a vu quelques milliers d'hommes, pour la plupart masqués et armés de bâtons et de chaînes de vélo, se masser devant le parlement avant de l'attaquer. Plusieurs manifestants interrogés par Reuters n'ont pas voulu dire de quelle force politique ils se réclamaient, ni quelles étaient leurs revendications. Des responsables des mouvements ultranationalistes Svoboda et Secteur Droit, qui avaient manifesté un peu plus tôt près du parlement, ont nié toute implication de leurs membres dans ces violences. "PROVOCATION" "C'est une provocation destinée à déstabiliser l'Ukraine", a estimé de son côté Zorian Chkiriak, un conseiller du ministre de l'Intérieur, mettant implicitement en cause l'entourage de Viktor Ianoukovitch et Moscou. La plupart des fenêtres du rez-de-chaussée du parlement ont été brisées, a précisé le photographe. La police a annoncé avoir arrêté 36 personnes. Les nouvelles lois prévoient notamment de limiter les pouvoirs du bureau du procureur général, une institution héritée de l'ère soviétique à laquelle le précédent régime a souvent eu recours pour harceler ses opposants politiques, et imposent aux élus, juges et fonctionnaires de déclarer leur patrimoine, celui de leur famille et leurs transactions financières. "Le temps de l'évasion fiscale est terminé", a assuré le Premier ministre Arseni Iatseniouk. "Désormais, tous les employés de l'Etat seront observés au microscope et ceux qui détiendront illégalement quelque chose seront traduits en justice." La réforme du système politique et judiciaire ukrainien est la priorité de Petro Porochenko depuis que le président a dû renoncer à écraser la rébellion séparatiste de l'est du pays, soutenue par la Russie. Le conflit demeure cependant en toile de fond, d'autant que le cessez-le-feu conclu le 5 septembre est violé presque quotidiennement. Un porte-parole de l'armée a annoncé mardi que sept soldats ukrainiens avaient encore été tués au cours des dernières 24 heures, dont six après avoir sauté sur des mines posées par les séparatistes. Une cinquantaine de soldats ont ainsi perdu la vie depuis l'entrée en vigueur du cessez-le-feu. (Avec Natalia Zinets et Pavel Polityuk; Tangi Salaün pour le service français)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.