Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE veut que les pays du G20 augmentent les ressources du FMI

Reuters02/04/2012 à 00:30

L'UE SOUHAITE QUE LES PAYS DU G20 AUGMENTENT LES RESSOURCES DU FMI

COPENHAGUE (Reuters) - Les responsables de l'Union européenne espèrent que les dirigeants des pays du G20 se mettront d'accord pour contribuer davantage aux ressources du FMI en avril après l'accord conclu vendredi sur l'augmentation de la puissance du pare-feu financier de la zone euro.

Le Fonds monétaire international cherche à doubler son trésor de guerre via la levée de 600 milliards de dollars de ressources nouvelles pour aider les pays aux prises aux retombées de la crise de la dette dans la zone euro.

Mais la plupart des pays du G20 ont dit qu'avant qu'ils injectent de l'argent fais dans le FMI, la zone euro devait d'abord mettre plus d'argent pour résoudre la crise de la dette souveraine.

C'est ce qu'ont fait vendredi les ministres des Finances des 17 pays de la zone euro en se mettant d'accord pour porter de 500 à 700 milliards d'euros la capacité combinée des deux fonds de sauvetage.

"Il est important de faire en sorte que le FMI ait suffisamment de ressources pour jouer son rôle systémique dans l'économie mondiale et l'accord d'hier au sein de l'Eurogroupe (...) est très important à cet égard", a déclaré à la presse la ministre danoise de l'Economie Margrethe Vestager, dont le pays assure la présidence tournante de l'Union européenne.

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des pays du G20 doivent discuter d'une augmentation des ressources du FMI le 22 avril à Washington.

"C'est le moment pour accroître les ressources du FMI. C'est dans l'intérêt de tous les pays, l'accent est mis sur l'Europe, mais il est très important de reconnaître qu'il y a également des vulnérabilités dans d'autres parties du globe," a ajouté la ministre.

"Je pense et j'espère - et c'est ce à quoi nous travaillons - que nous parviendrons à un accord en avril", a-t-elle ajouté.

"Nous Européens, pouvons nous rendre aux réunions de printemps à Washington le sentiment du devoir accompli", a pour sa part déclaré Jörg Asmussen, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

Cinq grands pays émergents, dit les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud), ont toutefois dit qu'ils ne soutiendraient une augmentation que s'il leur était accordé une voie plus importante au sein du FMI.

La zone euro a déjà dit qu'elle contribuerait à hauteur de 150 milliards d'euros aux ressources accrues du FMI. La république tchèque contribuera à hauteur de 1,5 milliard d'euros, le Danemark de 5,3 milliards, la Pologne de 6,3 milliards et la Suède de 6,9 milliards d'euros.

"L'UE appelle les autres pays du G20 et les membres du FMI financièrement solides à contribuer à cet effort", lit-on dans un document préparatoire à la réunion de Washington.

Jan Strupczewski, Danielle Rouquié pour le service français


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.