Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

LSE GROUP

4 230.00GBX
-0.47% 
valeur indicative 48.34 EUR

GB00B0SWJX34 LSE

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    4 258.00

  • clôture veille

    4 250.00

  • + haut

    4 278.00

  • + bas

    4 224.00

  • volume

    581 600

  • valorisation

    1 466 697 MGBX

  • capital échangé

    0.17%

  • dernier échange

    20.04.18 / 15:29:38

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    3 949.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

  • + Portefeuille

    Ajouter LSE GROUP à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter LSE GROUP à mes listes

    Fermer

L'UE veut éviter des chambres de compensation "too big to fail"

Reuters28/11/2016 à 13:09
    LONDRES, 28 novembre (Reuters) - La Commission européenne a 
présenté lundi ses propositions pour faire face à la faillite 
éventuelle d'une chambre de compensation, cherchant ainsi à 
éviter que les difficultés de ces intermédiaires clés ne 
compromettent le bon fonctionnement du système financier et ne 
nécessitent un soutien financier public. 
    Les chambres de compensation ou contreparties centrales 
interviennent comme intermédiaires entre vendeurs et acheteurs 
sur les marchés d'actions, d'obligations et de produits dérivés 
pour assurer la bonne exécution des transactions même en cas de 
défaut de l'une des parties. 
    L'évolution de la réglementation financière, notamment sur 
les produits dérivés, depuis la crise de 2007-2009 se traduira 
dans les années qui viennent par une forte augmentation des 
volumes passant par leur intermédiaire, ce qui est censé 
favoriser une meilleure transparence et renforcer la sécurité du 
marché. 
    En conséquence, une défaillance d'une chambre de 
compensation représenterait un nouveau risque pour le système 
dans son ensemble, d'où la volonté de la Commission européenne 
d'établir des règles détaillées. 
    La CE propose ainsi de doter les autorités de régulation 
financière de pouvoirs leur permettant d'intervenir suffisamment 
tôt pour éviter à la fois une contagion au système financier et 
un coût à la charge du contribuable. 
    "Cette proposition, qui renforcera encore le système 
financier européen, vise à protéger les contribuables en nous 
permettant de gérer la situation d'une contrepartie centrale en 
butte à des difficultés", a déclaré le vice-président de la 
Commission chargé des services financiers, Valdis Dombrovskis, 
dans un communiqué. 
    Les nouvelles règles, avant d'entrer en application, devront 
obtenir l'aval des Etats membres de l'Union et du Parlement 
européen et pourraient donc être amendées. 
    Si le projet présenté lundi est mis en oeuvre, les chambres 
de compensation concernées comme Eurex Clearing  DB1Gn.DE  et 
LCH  LSE.L  devront élaborer des "plans de redressement" 
détaillant les mesures prévues en cas de difficulté financière.  
    De leur côté, leurs autorités de tutelle devront élaborer 
des "plans de résolution" prévoyant à la fois les modalités 
d'une restructuration éventuelle et les moyens d'assurer la 
continuité de leurs fonctions essentielles au bon fonctionnement 
du marché.  
    La CE a recensé 17 contreparties centrales en Europe, qui 
assurent la compensation d'une part importante des transactions 
sur les produits dérivés, un marché estimé à 500.000 milliards 
d'euros. 
 
 (Huw Jones; Marc Angrand pour le service français, édité par 
Benoît Van Overstraeten) 
 

Valeurs associées

+0.07%
+0.22%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.