Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE prévoit d'emprunter 150 milliards d'euros par an pour la relance
Reuters14/04/2021 à 11:36

L'UE PRÉVOIT D'EMPRUNTER 150 MILLIARDS D'EUROS PAR AN POUR LA RELANCE

L'UE PRÉVOIT D'EMPRUNTER 150 MILLIARDS D'EUROS PAR AN POUR LA RELANCE

BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne prévoit d'emprunter sur les marchés financiers 150 milliards d'euros par an en moyenne jusqu'en 2026 pour financer le plan d'investissement de l'Union dans la transition climatique et les technologies numériques censé doper la reprise de l'économie après la crise du coronavirus, a-t-elle annoncé mercredi.

Le montant du plan de relance de l'UE s'élève à 750 milliards d'euros aux prix de 2018 mais représente près de 800 milliards aux prix actuels. Son financement serait assuré par des adjudications et des emprunts syndiqués afin de permettre des versements réguliers aux Etats membres en fonction de l'avancement des projets et des réformes qu'il englobe.

La Commission précise que le programme de financement prévoit des emprunts obligataires à trois, cinq, sept, dix, 15, 20, 25 et 30 ans, complétés par des émissions de bons à moins d'un an.

Sa mise en oeuvre débutera dès que les 27 parlements nationaux auront ratifié le texte sur les "ressources propres" de l'UE, qui prévoit de relever les garanties apportées par les Etats au budget de l'UE à 2,0% du revenu national brut contre 1,4%, et ce jusqu'en 2058.

La ratification du texte par chacun des pays membres est nécessaire car les nouvelles garanties permettront à l'UE d'emprunter aux taux de marché les plus bas possibles.

Le remboursement des emprunts à venir doit être financé par de nouvelles taxes sur les quotas d'émission des secteurs maritimes et aériens ou sur les activités des géants du numérique, entre autres.

(Jan Strupczewski, version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • Fab-LRSY
    14 avril13:24

    Effectivement, le suicide de l'Europe est en cours et l'Islam va veiller à ce qu'elle ne se rate pas.... La compromission et l'irresponsabilité des politiques sont probablement rendues trop loin maintenant... Les jeunes auront vraiment intérêt à partir.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer