Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE honore Delors, champion de son unité, en pleine crise

Reuters26/06/2015 à 18:10

BRUXELLES, 26 juin (Reuters) - Accusés d'égoïsme pour leur incapacité à juguler la crise grecque ou accueillir des réfugiés qui meurent en Méditerranée, les dirigeants de l'Union européenne ont décidé vendredi d'honorer Jacques Delors, champion d'une union "sans cesse plus étroite". Architecte de la monnaie unique et président de la Commission européenne de 1985 à 1995, l'homme d'Etat français a longtemps été la bête noire des eurosceptiques, et plus particulièrement des Britanniques, en raison de son fédéralisme militant et de son attachement à la démocratie sociale. Le président actuel de la Commission européenne, le Luxembourgeois Jean-Claude Juncker, a rendu hommage à cette figure de la construction européenne, nommé citoyen d'honneur de l'Europe, un titre qu'il partage dorénavant avec Jean Monnet et l'ancien chancelier allemand Helmut Kohl. "C'est un modèle pour moi", a dit lors d'une conférence de presse ce vétéran de la politique européenne, entré en 1984 au gouvernement luxembourgeois. "J'ai constaté en regardant autour de moi (...) que j'étais en fait le seul qui a travaillé avec lui", a plaisanté l'ancien Premier ministre, saluant "un ami personnel" qui fêtera ses 90 ans cette année. Comme Jacques Delors, Jean-Claude Juncker est confronté à l'hostilité de nombreux gouvernements. Il a par exemple échoué ces derniers mois à faire adopter le principe de quotas obligatoires par pays pour accueillir les réfugiés arrivés en Italie et en Grèce. La distinction accordée à Jacques Delors intervient ironiquement durant un sommet où le Premier ministre britannique a lancé les négociations pour desserrer les contraintes européennes avant d'organiser, d'ici la fin 2017, un référendum sur son maintien dans le bloc européen. "C'est presque un paradoxe [que ce soit] à l'occasion d'un Conseil européen où trop d'égoïsmes nationaux se sont manifestés - migration, situation de la Grèce, demande de 'Brexit', gouvernance économique - que Jacques Delors est nommé citoyen d'honneur de l'Europe", a réagi dans un communiqué la délégation socialiste française au Parlement européen. (Julien Ponthus, édité par Yves Clarisse)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.