1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'UE et l'Onu condamnent les élections dans l'Est de l'Ukraine
Reuters29/10/2014 à 22:07


BRUXELLES, 29 octobre (Reuters) - L'Union européenne et les Nations unies ont condamné mercredi les élections prévues dimanche dans les régions de l'est de l'Ukraine tenues par les séparatistes pro-russes. Les "Républiques populaires" de Louhansk et de Donetsk proclamées par les insurgés n'ont pas voté dimanche à l'occasion du scrutin législatif national remporté haut la main par les partis favorables à un rapprochement avec l'UE et les autorités locales entendent procéder à leur propre consultation pour exprimer leur défiance à l'égard de Kiev. Le scrutin, dont la Russie a promis lundi de reconnaître l'issue, risque de mettre en péril le plan de paix adopté début septembre à Minsk, disent le porte-parole du secrétaire général de l'Onu et le service des relations extérieures et des affaires étrangères de l'UE dans des communiqués distincts. Le second s'indigne du soutien de Moscou, alors que le porte-parole de Ban Ki-Moon n'en parle pas. "Nous déplorons les propos tenus par le ministre (russe des Affaires étrangères Sergueï) Lavrov concernant la reconnaissance des élections à venir", peut-on lire dans le communiqué de Bruxelles, diffusé alors que l'UE s'efforce d'amener Moscou et Kiev à s'entendre sur la reprise des livraisons de gaz russe en Ukraine avant l'hiver. "La tenue d'élections 'présidentielle' et 'législatives' organisées par les autorités autoproclamées est contraire à l'esprit et à la lettre du protocole de Minsk et nuit à la recherche d'une solution politique durable", ajoutent ses auteurs. "Ces élections vont gravement affecter le protocole de Minsk", dit lui aussi le porte-parole de Ban Ki-moon. "Le secrétaire général exhorte chacun à respecter ces accords et oeuvre à la résolution pacifique du conflit", ajoute-t-il. (Louis Charbonneau à l'Onu et Alastair Macdonald à Bruxelles, Jean-Philippe Lefief pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer