Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'outil anti-fragmentation de la BCE ne doit pas interférer avec la lutte contre l'inflation, selon De Guindos
information fournie par Reuters22/06/2022 à 10:34

MADRID (Reuters) - L'outil sur lequel travaille la Banque centrale européenne (BCE) pour éviter un écartement trop important des rendements obligataires entre les pays de la zone euro ne devrait pas interférer avec l'objectif de l'institution de contrôler l'inflation, a déclaré mercredi le vice-président de la BCE, Luis de Guindos.

L'instrument anti-fragmentation de la BCE "ne devrait pas interférer avec l'approche globale de la politique monétaire, qui devrait être axée sur la lutte contre l'inflation", a déclaré Luis De Guindos lors d'un événement financier organisé à Madrid.

Lors d'une réunion d'urgence mercredi dernier, le Conseil des gouverneurs a demandé aux équipes de la BCE d'accélérer les travaux devant aboutir à la création d'un outil contre la fragmentation des marchés obligataires de la zone euro.

Luis De Guindos a déclaré que la banque centrale était déterminée à lutter contre la fragmentation même si les détails n'ont pas encore été discutés entre ses membres.

(Reportage Jesús Aguado et Emma Pinedo, version française Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

0 commentaire