Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Otan teste en Europe ses capacités de réaction rapide

Reuters09/04/2015 à 17:55

EINDHOVEN, Pays-Bas, 9 avril (Reuters) - L'Otan teste depuis deux jours sa rapidité de réaction à une situation de crise, face aux nouvelles menaces géopolitiques révélées par la crise en Ukraine. Deux cents soldats néerlandais sont arrivés jeudi avec leurs véhicules, leurs armes, leur équipement et leur ravitaillement sur une base aérienne proche d'Eindhoven, dans le sud des Pays-Bas, prêts si nécessaire à être "projetés" par avion vers une destination lointaine. Ils avaient reçu leur ordre de marche il y a seulement quarante-huit heures. Jusqu'ici, la force de réaction rapide de l'Alliance avait besoin de cinq à sept jours pour être prête à intervenir mais la crise ukrainienne et l'annexion de la Crimée par la Russie ont poussé les chefs de l'Otan, en septembre dernier, à dresser des plans pour réduire ce délai. "Nous avons pu être prêts en quarante-huit heures, ça n'a pas été un problème", a déclaré le capitaine Rob Morsink, de la 11e brigade aéroportée de l'armée néerlandaise. Cet exercice mené au niveau européen a impliqué au total plus de 1.500 soldats. En République tchèque, une unité a également reçu l'ordre de se préparer à se mettre en marche et dans neuf autres pays de l'Otan la capacité de réaction des quartiers généraux aux procédures d'alerte a aussi été testée. Les ministres de la Défense de l'Otan ont décidé en février dernier de renforcer la présence de l'Alliance en Europe de l'Est en y établissant un réseau de petits centres de commandement. Ils sont aussi convenus de plus que doubler les effectifs de la force de réaction rapide existante, qui passeront de 13.000 à 30.000 hommes, et de créer une autre force d'intervention encore plus réactive, opérationnelle en quelques jours, forte de 5.000 hommes et dotée d'un appui aérien et naval. (Adrian Croft avec Jan Lopatka à Prague; Guy Kerivel pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.