Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Otan se réunit pour poursuivre son projet de dissuasion à l'Est

Reuters26/10/2016 à 03:12
    * Les ministres de la Défense réunis mercredi à Bruxelles 
    * Concrétiser le déploiement d'unités dans les pays baltes 
et en Pologne 
    * Des tensions ravivées avec la Russie 
    * Un projet "dissuasif" plutôt qu'offensif, assure 
Stoltenberg 
 
    par Robin Emmott 
    BRUXELLES, 26 octobre (Reuters) - Les ministres de la 
Défense de l'Otan se réunissent mercredi à Bruxelles pour 
discuter notamment du déploiement militaire de l'Alliance à 
l'Est, sur fond de désaccords prolongés avec Moscou. 
    Alors que les avions russes multiplient les démonstrations 
de force en longeant les côtes européennes pour rejoindre la 
Syrie, les dirigeants de l'Alliance Atlantique entendent 
concrétiser la promesse faite en juillet d'envoyer des unités 
dans les pays baltes et dans l'est de la Pologne.   
    Les Etats-Unis espèrent obtenir des engagements européens 
pour fournir les rangs de quatre bataillons de 4.000 soldats, 
dans le cadre de la réponse de l'Otan à l'annexion de la Crimée 
par la Russie en 2014, et d'inquiétudes quant aux velléités 
russes. 
    La France, le Danemark et l'Italie devraient entre autres se 
joindre aux bataillons menés par les Etats-Unis, l'Allemagne, la 
Grande-Bretagne et le Canada en Pologne, en Lituanie, en Estonie 
et en Lettonie, en fournissant notamment des drones ou des 
véhicules blindés. 
    Le 14 octobre, Rome a annoncé le déploiement en Lettonie de 
140 militaires italiens sous la bannière de l'Otan, à l'occasion 
d'une visite à Rome du secrétaire général de l'Alliance, Jens 
Stoltenberg.   
    Ce dernier estime que les engagements des partenaires 
constitueront "une manifestation claire de notre lien 
transatlantique". Des diplomates jugent en outre que la mesure 
enverra un message au candidat républicain américain Donald 
Trump, qui s'est plaint à plusieurs reprises du manque 
d'engagement des alliés européens de l'Otan. 
     
    "PRÉVENIR UN CONFLIT" 
    Les quatre bataillons seront soutenus par la force de 
réaction rapide de l'organisation, forte de 40.000 hommes, et de 
possibles renforts en cas de conflit.  
    Ils s'inscrivent dans la nouvelle stratégie de dissuasion de 
l'Otan dans la région, et pourraient à l'avenir se doubler de 
défenses antimissiles, de patrouilles aériennes voire de 
boucliers anti-attaques informatiques. 
    Pour le Kremlin, déjà irrité par l'expansion à l'Est de 
l'Alliance (les pays baltes l'ont rejointe en 2004), ces projets 
militaires sont de trop. 
    Le secrétaire général Jens Stoltenberg a démenti toute 
provocation: "C'est une dissuasion crédible, non pour provoquer 
un conflit mais pour prévenir un conflit", a-t-il dit mardi à 
des journalistes. 
    Prévus pour l'année prochaine, ces déploiements ont pris une 
importance symbolique après l'annonce du Kremlin de son 
désengagement d'accords de non-prolifération nucléaire le mois 
dernier.   
    Au début du mois, Moscou a en outre déplacé des missiles à 
capacité nucléaire dans son enclave baltique de Kaliningrad, 
entre la Pologne et la Lituanie.   
    "Ce déploiement, s'il devient permanent, si la présence 
d'armes nucléaires est confirmée, constituerait un changement du 
dispositif de sécurité" de la Russie, a déclaré l'émissaire 
américain auprès de l'Otan, Douglas Lute. 
 
 
     
 
 (Julie Carriat pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.