Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Otan en sommet à la recherche d'unité sur l'Afghanistan

Reuters20/05/2012 à 14:06

L'Otan en sommet à la recherche d'unité sur l'Afghanistan

par Missy Ryan et David Brunnstrom

CHICAGO (Reuters) - Les dirigeants de l'Otan se réunissent ce dimanche à Chicago pour discuter de l'épineuse question du retrait militaire d'Afghanistan qui a fait apparaître des divergences au sein de l'Alliance alors que demeurent des doutes sur la capacité de l'armée afghane à assurer la sécurité du pays.

Barack Obama accueille ce sommet atlantique chez lui à Chicago après la réunion des dirigeants du G8 qui s'est penchée sur la crise de la dette européenne vendredi et samedi dans la résidence présidentielle de Camp David.

Le conflit afghan entamé en novembre 1991 pèse de plus en plus sur les opinions publiques occidentales en raison des victimes qu'il engendre mais également en raison de son coût dans un contexte de tensions fiscales.

Après une décennie de combats, les taliban chassés du pouvoir à Kaboul n'ont pas été vaincus et l'engagement militaire n'a pas fait la preuve de son efficacité.

Lancé dans une campagne pour un second mandat, Barack Obama va tenter de faire apparaître une ligne commune des alliés en faveur d'un retrait progressif programmé des 130.000 militaires d'ici à la fin 2014.

Ce sommet des 28 membres de l'Otan sera également pour le président américain l'occasion de tenter de minimiser les divergences apparues entre Washington et l'Europe et notamment la France depuis l'élection de François Hollande à la présidence.

Le chef de l'Etat français qui accomplit ses premiers pas diplomatiques a rappelé samedi qu'il expliquerait à ses partenaires les modalités de retrait des troupes françaises d'Afghanistan lors du sommet de Chicago.

Les détails de l'organisation de ce départ des troupes combattantes, prévu pour la fin de l'année, feraient l'objet de réunions d'état-major en France dans les prochains jours.

"Cette décision est un acte de souveraineté et doit se faire en bonne intelligence avec nos alliés et nos partenaires", a déclaré François Hollande lors d'une conférence de presse à la fin du G8 de Camp David.

"Les effectifs résiduels qui resteront pour des actions de formation ou de rapatriement des matériels au-delà de 2012, effectifs très limités, devront être toujours dans le cadre de la mission qui s'appelle l'Isaf", a-t-il dit.

Le président pakistanais Asif Ali Zardari a été ajouté à la dernière minute à la liste des participants à ce sommet dans un contexte de tensions exacerbées entre Washington et Islamabad.

Les Occidentaux reprochent notamment aux Pakistanais d'abriter dans leurs provinces occidentales tribales des insurgés islamistes menant des attaques contre le gouvernement afghan et contre les forces de l'Otan.

Zardari pourrait être l'objet de pression de la part des membres de l'Alliance qui lui demandent de rouvrir les routes d'approvisionnement des troupes de l'Isaf fermées en signe de protestation après la mort de 24 soldat pakistanais près de la frontière afghane en novembre.

Il n'est pas certain qu'un accord sur ce sujet puisse être trouvé lors du sommet.

Avec Elizabeth Pineau à Camp David, Pierre Sérisier pour le service français

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.