1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Otan contrera des cyberattaques par des armes conventionnelles
Reuters16/06/2016 à 00:39

    BERLIN, 16 juin (Reuters) - L'Otan pourra réagir à des 
attaques contre le cyberespace en déployant des armes 
conventionnelles, déclare le secrétaire général de l'Otan Jens 
Stoltenberg dans un entretien publié par le Bild à paraître 
jeudi. 
    "Une cyberattaque peut être considérée comme un cas pour 
l'alliance. L'Otan, alors, peut alors et doit réagir", a déclaré 
Jens Stoltenberg selon le quotidien à grand tirage. "Comment ? 
Cela dépendra de la sévérité de l'attaque." 
    L'Alliance atlantique doit s'adapter aux menaces de plus en 
plus complexes auxquelles elle est confrontée, explique le 
secrétaire général au Bild. C'est la raison pour laquelle les 
membres de l'Organisation du traité de l'Atlantique nord ont 
décidé de se défendre contre des attaques dans le cyberespace, 
tout comme ils le font contre les attaques lancées contre des 
cibles sur terre, en mer ou dans les airs. 
    Lors de leur prochain sommet à Varsovie les 8 et 9 juillet, 
les membres de l'Otan devraient désigner le cyberespace comme un 
théâtre officiel d'opérations, comme la terre, la mer, le ciel 
ou l'espace. 
    Les membres de l'Otan pris individuellement ont déjà 
effectué des annonces similaires, notamment les Etats-Unis, qui 
ont dit en 2011 qu'ils répondraient à des attaques hostiles dans 
le cyberespace comme ils le feraient à tout autre attaque.     
 
 (Andrea Shalal; Danielle Rouquié pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer