1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Ossétie du Sud veut demander son rattachement à la Russie
Reuters20/10/2015 à 11:50


MOSCOU, 20 octobre (Reuters) - La région séparatiste géorgienne d'Ossétie du Sud souhaite organiser un référendum sur son rattachement à la Russie, a déclaré le président de la république autoproclamée du Caucase. Leonid Tibilov a présenté son projet lundi au Kremlin lors d'une réunion avec Vladislav Sourkov, l'un des plus proches conseillers de Vladimir Poutine. "La réalité politique actuelle est telle que nous devons faire un choix historique et nous réunir avec notre fraternelle Russie afin d'assurer pendant des décennies la sécurité et le succès de notre république et de notre peuple", a déclaré Leonid Tibilov, dans un communiqué diffusé par ses services. "Le référendum, dont je ne doute pas de l'issue positive, nous permettra de réunir notre peuple", a dit le président de la république autoproclamée. Il n'a pas donné de date pour cette consultation et souligné que les modalités d'organisation seraient fixées en accord avec le Kremlin. Un bref conflit armé a opposé la Géorgie et la Russie en août 2008 pour le contrôle de l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie, une autre région sécessionniste. Après la guerre, Moscou a reconnu les deux régions comme des pays indépendants, contrairement à la majeure partie des autres pays de la communauté internationale. La Russie a annexé la péninsule ukrainienne de Crimée en mars 2014 après un référendum, ce qui a provoqué une brusque montée des tensions entre Moscou et les Occidentaux. (Andrew Osborn; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer