Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'opposition sud-coréenne critique la sortie de Park Geun-hye

Reuters13/03/2017 à 08:32
    par Ju-min Park 
    SEOUL, 13 mars (Reuters) - L'ex-présidente sud-coréenne Park 
Geun-hye fait face lundi aux critiques de l'opposition qui lui 
reproche de ne pas avoir reconnu explicitement son éviction de 
la présidence. 
    La Cour constitutionnelle sud-coréenne a confirmé vendredi à 
l'unanimité de ses huit juges sa destitution massivement votée 
débuté décembre par les députés pour son implication dans une 
affaire de trafic d'influence. 
    Park, qui se défend de toute malversation, a quitté dimanche 
soir la Maison bleue, siège de la présidence sud-coréenne, et 
regagné sa résidence privée dans le quartier huppé de Gangnam, à 
Séoul. 
    "Je suis désolée de ne pas avoir pu aller au terme du mandat 
de présidente qui m'avait été confié", a-t-elle fait savoir 
dimanche par l'intermédiaire d'un porte-parole. "Cela prendra du 
temps, mais je suis convaincue que la vérité triomphera", 
a-t-elle ajouté. 
    Ses propos, premières déclarations depuis la confirmation de 
sa destitution, ont été fraîchement accueillies par 
l'opposition. 
    "Même au moment où elle est partie, elle a refusé de dire un 
mot pour se repentir devant le peuple, mais a parlé de telle et 
telle vérité et n'a déclaré rien d'autre que de la 
désobéissance", a jugé lundi Choo Mi-ae, le chef de file du 
Parti démocrate, premier parti d'opposition, lors d'une réunion 
publique. 
    Son candidat à l'élection présidentielle anticipée du 9 mai, 
Moon Jae-in, battu par Park au scrutin de décembre 2012, fait la 
course en tête dans les sondages sur les intentions de vote. 
    Autre candidat à la présidentielle, Yoo Seong-min, du petit 
parti de droite Bareun, s'est dit "choqué" par les déclarations 
"regrettables" de l'ex-présidente. "Contester la décision de la 
Cour constitutionnelle équivaut à une trahison du peuple et à 
une trahison de la Constitution", a-t-il dit. 
     
    CONVOCATION DEVANT LA JUSTICE 
    De nombreux Sud-Coréens partagent la même interprétation de 
ces déclarations, qu'ils considèrent comme une contestation de 
la décision de la Cour constitutionnelle. 
    Désormais privée de son immunité présidentielle, Park 
Geun-hye, première dirigeante démocratiquement élue de Corée du 
Sud ainsi écartée du pouvoir, va devoir à présent répondre des 
accusations de la justice. 
    Le Parti démocrate réclame qu'elle soit traitée comme une 
suspecte et qu'elle coopère à l'enquête. "Les procureurs doivent 
dénicher la vérité et sanctionner tout crime via une enquête 
rapide et minutieuse", a ajouté Choo Mi-ae. 
    Dans ses conclusions publiées il y a une dizaine de jours, 
le procureur spécial chargé de l'affaire a déclaré que Park 
Geun-hye s'était rendue coupable de collusion pour obtenir que 
de grands groupes industriels financent des fondations créées 
par son amie et confidente Choi Soon-sil pour soutenir son 
action politique. 
    Le conglomérat Samsung est notamment dans le collimateur de 
l'enquête, désormais entre les mains de la justice ordinaire. 
    Aucun commentaire n'a pu être obtenu dans l'immédiat auprès 
du bureau des procureurs du district central de Séoul. Mais 
selon des médias sud-coréens, l'ex-présidente Park pourrait être 
convoquée dès cette semaine. 
 
 (avec Suyeong Lee et Hyunjoo Jin; Julie Carriat et Henri-Pierre 
André pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.