Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'opération de redressement du Costa Concordia achevée

Reuters17/09/2013 à 10:30

FIN DE L'OPÉRATION DE REDRESSEMENT DU COSTA CONCORDIA

par James Mackenzie

GIGLIO, Italie (Reuters) - Le redressement de l'épave du Costa Concordia est achevé, a annoncé mardi le responsable de la protection civile italienne, 19 heures après le début de cette opération sans précédent.

"Le bateau a été placé sur ses plates-formes", a déclaré Franco Gabrielli dans un bref communiqué.

Le paquebot s'est échoué en janvier 2012 aux abords de l'île du Giglio, au large de la Toscane, et l'épave de 114.500 tonnes est restée couchée sur le flanc pendant vingt mois après son naufrage, qui a coûté la vie à 32 des 4.000 passagers et membres d'équipage.

Le redressement avait débuté lundi vers 09h00, avec trois heures de retard en raison d'un violent orage qui s'est abattu dans la nuit et a compliqué la mise en place de la barge qui sert de centre de commandement.

Cinquante-six chaînes d'acier de 26 tonnes chacune, actionnées par d'énormes treuils, ont été utilisées pour mener à bien cette opération dite de "parbuckling" - un terme provenant de la marine marchande anglaise du XVIIIe siècle -, une rotation de la coque destinée à redresser l'épave.

"La rotation s'est déroulée comme nous le pensions et comme nous l'espérions", a déclaré Franco Porcellachia, responsable de l'équipe technique de Costa Cruise. "Je dirais que cela a été une opération parfaite."

DÉGÂTS IMPORTANTS

Désormais en position verticale, le Costa Concordia repose sur six plates-formes artificielles et sa stabilité est assurée à l'aide de caissons géants remplis d'eau. Si l'état de sa coque le permet, il sera ensuite remis à flot et remorqué vers un chantier de démolition, sans doute au printemps.

"Nous allons devoir faire une étude approfondie. Il y a de gros dégâts côté tribord (qui reposait sur le fond, ndlr) et une fois que nous aurons évalué leur ampleur, nous saurons où nous en sommes par rapport à la remise à flot", a dit à Reuters le Sud-Africain Nick Sloane, qui coordonne les opérations de sauvetage de la société Titan.

Les ingénieurs avaient pris soin de décoller au préalable de quelques centimètres l'épave du sol, pour détacher la coque des rochers dans laquelle elle s'était encastrée, .

Le coût de son renflouement est évalué à 600 millions d'euros, soit plus de la moitié des pertes de 1,1 milliard d'euros couvertes par les compagnies d'assurances, qui ont suivi de près le déroulement de l'opération.

Cette entreprise, la plus coûteuse jamais engagée, a été préférée à des solutions plus simples, mais jugées plus dommageables pour l'environnement, comme démanteler le paquebot sur place, ou l'envoyer par le fond.

Une équipe internationale de 500 ingénieurs a passé près d'un an sur l'île de Giglio pour ne rien laisser au hasard. Ces membres avouaient avant l'opération n'en avoir jamais mené dans des conditions aussi difficiles, ni avec un bateau de cette taille. Le Costa Concordia est long de 290 mètres et haut de 57 mètres - l'équivalent d'un immeuble de onze étages.

Avec Eleanor Biles, Hanna Rantala, Antonio Denti et Cristiano Corvino; Bertrand Boucey, Jean-Philippe Lefief et Tangi Salaün pour le service français

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • knbskin
    17 septembre09:57

    Extraordinaire ! Décrocher cette vieille - et gigantesque - baille de son rocher sans la briser en plusieurs morceaux est un exploit technique qui restera dans les annales ! Bravo !!!

    Signaler un abus

  • roeli1
    17 septembre09:38

    Extraordinaire prouesse technique, bravo aux ingénieurs et techniciens !

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.