Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Onu envisage à nouveau des parachutages d'aide en Syrie

Reuters19/05/2016 à 17:57
 (actualisé avec position de la Croix-Rouge) 
    GENEVE, 19 mai (Reuters) - L'émissaire pour les négociations 
de paix en Syrie, Staffan de Mistura, a indiqué jeudi que l'Onu 
se résoudrait "en dernier recours" à des largages aériens d'aide 
humanitaire si l'accès terrestre aux zones assiégées ne s'est 
pas amélioré d'ici le 1er juin. 
    "Nous voulons apporter de l'aide à tout le monde. Si la 
nourriture ne peut pas être transportée par convois, la solution 
de remplacement sont les largages aériens", a déclaré le 
diplomate devant la presse à Genève. 
    Ces largages "sont une option plus coûteuse, plus compliquée 
et plus dangereuse", a précisé Staffan de Mistura. "Les largages 
aériens sont donc le dernier recours mais nous nous en 
approchons", a-t-il poursuivi. 
    Le Comité international de la Croix-Rouge a lui aussi 
exprimé ses réticences vis-à-vis de ce mode de distribution 
d'aide. "Dans certains environnements, notamment dans les zones 
très peuplées, urbaines, comme le sont beaucoup des zones 
assiégées en Syrie, les largages représentent un véritable 
danger physique pour ceux à qui ils sont destinés", dit le CICR 
dans un document que Reuters a pu consulter. 
    "Pour éviter de provoquer des blessures inutiles et garantir 
une distribution ordonnée, non violente, de l'aide, les largages 
doivent être étroitement contrôlés" et ne doivent pas se 
substituer aux opérations terrestres, explique le Comité. 
    Le Programme alimentaire mondial (Pam) a déjà procédé à une 
trentaine de parachutages de nourriture et de fournitures dans 
la région de Daïr az Zour, assiégée par le groupe Etat islamique 
(EI), mais certains échecs ont empêché que ce type d'initiatives 
soient reproduites ailleurs. 
    "Il est évident qu'il est urgent de rétablir le nouveau 
round des négociations intra-syriennes", a poursuivi De Mistura, 
ajoutant que si l'accès humanitaire aux zones assiégées n'était 
pas amélioré c'était "la crédibilité de ces nouvelles 
négociations qui serait mise en doute". 
    Les Etats membres du Groupe international de soutien à la 
Syrie (GISS) réunis mardi à Vienne ne sont pas parvenus à fixer 
une date pour la reprise des discussions indirectes entre Damas 
et l'opposition, qui refuse toujours de renouer le dialogue 
faute d'une amélioration de la situation sur le terrain. 
    Malgré leur pessimisme, les 17 ministres des Affaires 
étrangères se sont engagés à oeuvrer au rétablissement du 
cessez-le-feu entré en vigueur fin février et mis à mal depuis 
le mois dernier par les combats autour d'Alep, la grande ville 
du Nord. ( ID:nL5N18E3VW ) 
 
 (Tom Miles et Stephanie Nebehay; Pierre Sérisier et Nicolas 
Delame pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.