Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'OCDE voit la reprise aux Etats-Unis accélérer jusqu'en 2015

Reuters13/06/2014 à 20:36

L'OCDE VOIT LA REPRISE AUX ETATS-UNIS ACCÉLÉRER JUSQU'EN 2015

par Howard Schneider

WASHINGTON (Reuters) - La reprise économique aux Etats-Unis devrait accélérer dans les prochains mois, le boom énergétique, le recul du chômage et un rebond de l'investissement permettant à la croissance de connaître son rythme le plus soutenu en dix ans, selon l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE).

Dans sa dernière étude consacrée aux Etats-Unis, l'OCDE dit s'attendre à une croissance du produit intérieur brut (PIB) américain de 2,5% cette année, un chiffre légèrement inférieur à ses prévisions publiées le mois dernier.

L'Organisation a toutefois maintenu sa prévision d'une croissance de 3,5% en 2015, qui serait le rythme le plus soutenu depuis 2004.

L'OCDE est plus optimiste sur la croissance américaine que la plupart des prévisionnistes d'institutions privées ou d'autres organisations internationales comme la Banque mondiale, cette dernière anticipant une croissance de 3,0% l'an prochain.

La faiblesse des prix de l'énergie et des coûts de financement couplée aux trésoreries abondantes des entreprises devraient se traduire par une hausse de 10% de leurs investissements en 2015, selon l'OCDE.

La poursuite du recul du chômage soutiendra la demande des consommateurs et la reprise du marché du logement.

"Les Etats-Unis sont le point fort de la reprise mondiale aujourd'hui ", a estimé le secrétaire général de l'OCDE Angel Gurria, en présentant l'étude.

L'OCDE a souligné le succès des mesures prises pour maîtriser les dépenses et la dette de l'Etat fédéral. L'impact des coupes budgétaires sur la croissance a été réduit tandis que la dette fédérale s'est stabilisée autour de 106% du PIB et pourrait commencer à décroître.

L'OCDE a toutefois souligné que certains développements sur le marché du travail pourraient peser sur les perspectives économiques.

En dépit de l'accélération de la croissance, l'Organisation s'attend à un lent recul du chômage dont le taux sera encore de 6% à la fin 2015, au-dessus du niveau correspondant au plein emploi. Le taux de chômage est ressorti à 6,3% au mois de mai.

La stagnation des salaires dans les foyers à revenus faibles ou moyens a pesé sur la demande et accentué les inégalités, souligne l'OCDE, qui plaide pour une réforme de la fiscalité et une augmentation du salaire minimum.

"La croissance n'est pas suffisante. Les bénéfices de la croissance doivent être partagés", a prévenu Angel Gurria.

L'OCDE a aussi pointé la baisse du taux de participation au marché de l'emploi, recommandant une réforme des textes sur l'immigration et des programmes de formation pour y remédier.

L'Organisation recommande aussi une réduction du taux de l'impôt sur les sociétés, actuellement à 39,1%, l'un des plus élevés parmi les grands pays développés, et un élargissement de la base imposable en réduisant les incitations pour les entreprises à ne pas rapatrier les profits réalisés à l'étranger.

(Marc Joanny pour le service français, édité par Marc Angrand)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.