1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Italie promet des mesures pour limiter son déficit budgétaire
Reuters01/02/2017 à 23:50

    ROME, 1er février (Reuters) - Le gouvernement italien s'est 
déclaré mercredi prêt à augmenter les recettes fiscales et à 
réduire les dépenses publiques pour apaiser les inquiétudes des 
autorités européennes sur son budget 2017, que la Commission de 
Bruxelles juge incompatible avec les règles communautaires. 
    La Commission a adressé le 17 janvier une lettre à Rome pour 
demander des mesures permettant de réduire le déficit de 3,4 
milliards d'euros de plus que prévu.  
    Dans sa réponse mercredi, le ministre italien de l'Economie, 
Pier Carlo Padoan, assure que l'Italie "adoptera les mesures 
nécessaires", sans préciser le montant total de l'ajustement 
prévu. 
    La lettre, adressée au vice-président de la Commission, 
Valdis Dombrovskis, et au commissaire aux Affaires économiques 
et monétaires, Pierre Moscovici, et publiée sur le site internet 
du Trésor, explique que les mesures de correction s'inscriront 
dans le cadre d'un plan pluriannuel, le "Document économique et 
financier", qui sera présenté en avril. 
    Trois quarts de l'ajustement prévu proviendront de mesures 
d'augmentation des recettes, le dernier quart de réduction de 
dépenses, précise la lettre. 
    Pier Carlo Padoan ajoute que la croissance italienne a 
"probablement excédé" en 2016 la dernière prévision officielle 
en date, qui la donne à 0,8%, sans plus de précision.  
    Le déficit budgétaire italien est pour l'instant prévu à 
2,3% du produit intérieur brut (PIB) en 2017, soit un demi-point 
de plus que convenu initialement avec Bruxelles. 
    Le déficit structurel, c'est à dire ajusté des effets du 
cycle et des éléments exceptionnels, devrait en outre augmenter 
de 0,6 point cette année alors que les règles de l'UE prévoient 
qu'il soit réduit de 0,5 point par an jusqu'au retour à 
l'équilibre ou à l'excédent. 
    Outre le déficit budgétaire, la Commission est préoccupée 
par la dette publique italienne, qui avoisine 133% du produit 
intérieur brut (PIB).  
     
 
 (Gavin Jones; Marc Angrand pour le service français) 
 

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer