Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

APPLE

190.4000 USD
-0.55% 
valeur indicative 163.5384 EUR

US0378331005 AAPL

NASDAQ données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    191.7600

  • clôture veille

    191.4500

  • + haut

    191.8000

  • + bas

    189.9300

  • volume

    16 334 863

  • valorisation

    935 842 MUSD

  • capital échangé

    0.33%

  • dernier échange

    18.07.18 / 22:00:00

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    165.2400

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.0000

  • Éligibilité

    -

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur APPLE

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter APPLE à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter APPLE à mes listes

    Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Irlande va abandonner le PIB comme étalon de son économie

Reuters03/02/2017 à 16:46
    DUBLIN, 3 février (Reuters) - L'Irlande a décidé de modifier 
l'outil statistique qui mesure la santé et la taille de son 
économie, abandonnant le traditionnel produit intérieur brut 
(PIB) pour un "revenu national brut ajusté" (RNB) qui entrera en 
vigueur d'ici la fin 2018. 
    Abritant les sièges européens de multinationales comme 
Google  GOOGL.O  ou Apple  AAPL.O  en raison d'une fiscalité 
avantageuse, l'Irlande a révisé l'an passé la croissance de son 
PIB de 7,8% à plus de 26% après la réévaluation des actifs 
financiers de ces entreprises. 
    Le RNB ne prendra pas en compte les effets liés à la 
re-domiciliation de ces sociétés ou au transfert et à la 
dépréciation de leurs actifs financiers, a indiqué l'institut 
central de la statistique irlandais (CSO). 
    "Il est d'une grande importance de fournir des évaluations 
fiables de la taille cumulée de l'économie", estime un groupe 
d'économistes et d'universitaires présidé par le gouverneur de 
la banque centrale irlandaise, Philip Lane, dans une série de 
recommandations. 
    "Cela fait longtemps qu'on sait que le PIB est un indicateur 
inadapté pour l'Irlande", ajoute le groupe d'experts. 
    Lorsque le CSO a révisé en juillet son chiffre de la 
croissance pour 2015, l'économiste américain Paul Krugman a 
qualifié l'estimation de fantaisiste, suscitant l'inquiétude du 
gouvernement de Dublin. 
    Ce dernier craint de ne pas tirer tous les bénéfices 
politiques d'une croissance qui fait l'envie du reste de 
l'Europe. 
    Cette bonne santé de l'économie tient d'abord à une 
agumentation spectaculaire de la masse des capitaux rapatriés 
par les multinationales installées en Irlande. 
    Grâce à ces transferts, la dette irlandaise est tombée à 79% 
de son PIB, soit un ratio inférieur à ceux de la Belgique, de la 
France ou de l'Autriche et quasiment équivalent à celui de 
l'Allemagne, contre 94% en première estimation. 
    Mesurée suivant d'autres critères, cette dette qui s'est 
envolée sous l'effet de la crise financière de 2008 reste parmi 
les plus élevées de l'Union européenne. Elle représente ainsi 
286% des revenus fiscaux contre 195% en moyenne dans l'UE. 
    Le nouvel indicateur doit, selon Philip Lane, faciliter la 
planification fiscale, l'évaluation de la solidité des dettes 
privées et publiques et l'établissement du niveau adéquat de 
crédit dans l'économie. 
 
 (Padraic Halpin, Pierre Sérisier pour le service français, 
édité par Gilles Trequesser) 
 

Valeurs associées

-0.55%
-0.01%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.