Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Iran en appelle à l'Onu pour régler un contentieux avec les USA

Reuters29/04/2016 à 08:49
    NATIONS UNIES, 29 avril (Reuters) - Téhéran a invité l'Onu à 
intervenir auprès des Etats-Unis après la décision de la Cour 
suprême américaine confirmant l'attribution de deux milliards de 
dollars d'avoirs iraniens gelés aux proches de victimes 
d'attentats imputés à la République islamique.  
    Dans une lettre adressée à Ban Ki-moon, secrétaire général 
de l'organisation, le ministre iranien des Affaires étrangères 
Mohammad Javad Zarif le prie d'user "de ses bons offices pour 
amener le gouvernement américain à respecter ses obligations 
internationales".  
    L'Iran accuse Washington de ne pas avoir tenu sa promesse 
concernant la levée des sanctions, après la conclusion en 
juillet de l'accord historique sur le programme nucléaire 
iranien.  
    "Le pouvoir exécutif américain a gelé illégalement des 
avoirs nationaux iraniens, le pouvoir législatif américain a 
ouvert la voie à leur saisie illicite et le pouvoir judiciaire 
américain a décidé de confisquer des biens iraniens sans la 
moindre justification légale ou factuelle", poursuit le chef de 
la diplomatie iranienne dans sa lettre à Ban Ki-moon.  
    La République islamique "ne renoncera jamais à ses droits et 
prendra les mesures nécessaires pour empêcher un tel vol. Cet 
argent appartient à l'Iran", a quant à lui averti Ali Akbar 
Velayati, proche conseiller de l'ayatollah Ali Khameneï, guide 
suprême de Révolution, cité par la presse.  
    La Cour suprême des Etats-Unis a confirmé récemment la 
légalité d'un texte adopté en 2012 par le Congrès selon lequel 
les fonds iraniens gelés doivent être versés aux familles de 
victimes d'attentats auxquels la justice américaine a promis 
2,65 milliards de dollars de dommages.  
    "C'est en fait aux Etats-Unis de payer des réparations dues 
de longue date au peuple iranien pour leur hostilité constante", 
ajoute Mohammad Javad Zarif, qui a rencontré le secrétaire 
d'Etat américain John Kerry à plusieurs reprises, la semaine 
dernière à New York.  
 
 (Michelle Nichols et Louis Charbonneau, avec Parisa Hafezi, 
Jean-Philippe Lefief pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.