Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Iran commence à limiter les inspections sur son programme nucléaire
AFP23/02/2021 à 14:16

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, le 23 février 2021 à Téhéran ( AFP / ATTA KENARE )

Le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif, le 23 février 2021 à Téhéran ( AFP / ATTA KENARE )

L'Iran a confirmé mardi l'entrée en vigueur de la limitation des inspections de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) sur ses activités nucléaires, après l'expiration d'une échéance fixée par Téhéran pour la levée des sanctions américaines.

"La mise en oeuvre de (la) loi (du Parlement) a commencé ce matin", a indiqué le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif.

"Nous avons officiellement annoncé le 15 février à l'Agence internationale de l'énergie atomique que la loi du Parlement serait mise en œuvre à partir du matin du 23 février", a ajouté M. Zarif, soulignant néanmoins que la coopération de Téhéran avec le gendarme onusien du nucléaire se poursuivait.

Conformément à un texte adopté par le Parlement iranien en décembre, le gouvernement est tenu de limiter certaines inspections de l'AIEA sur des installations non nucléaires, y compris des sites militaires suspects, en cas de maintien des sanctions rétablies en 2018 par la précédente administration de Donald Trump, après le retrait des Etats-Unis de l'accord sur le nucléaire iranien.

Photo fournie par l'Organisation iranienne de l'énergie atomique du directeur de l'AIEA, Rafael Grossi (c), lors d'une réunion à Téhéran, le 21 février 2021  ( Atomic Energy Organization of Iran / - )

Photo fournie par l'Organisation iranienne de l'énergie atomique du directeur de l'AIEA, Rafael Grossi (c), lors d'une réunion à Téhéran, le 21 février 2021 ( Atomic Energy Organization of Iran / - )

En riposte au retrait américain, l'Iran s'est affranchi progressivement depuis 2019 de nombreuses limitations qu'il avait accepté d'imposer à son programme nucléaire en échange d'un allègement des sanctions à son encontre.

L'Iran et l'AIEA -- "chien de garde nucléaire" de l'ONU -- ont annoncé dimanche un accord "temporaire" pour maintenir une surveillance des activités nucléaires, bien que réduite, le temps que les pourparlers diplomatiques s'engagent entre les parties de l'accord international encadrant le programme nucléaire iranien conclu en 2015 à Vienne, afin de tenter de sortir de l'impasse actuelle. 

Localisation des sites nucléaires, réacteurs et mines d'uranium en Iran ( AFP /  )

Localisation des sites nucléaires, réacteurs et mines d'uranium en Iran ( AFP / )

Le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, avait assuré que son organisation restait "en mesure de maintenir le degré nécessaire de surveillance et de vérification", après des pourparlers dimanche avec les responsables iraniens à Téhéran.

De son côté, le porte-parole du gouvernement iranien, Ali Rabii, a salué mardi la conclusion d'un accord "efficace et rassurant" avec M. Grossi, affirmant qu'il permettait d'éviter de "nuire aux relations, à la confiance mutuelle et à la coopération positive entre l'Iran et l'AIEA".

ap/kam/bfi

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer