Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'intervention en Ukraine aura un coût pour Moscou-Obama

Reuters29/08/2014 à 08:03

(Actualisé avec amabassadrice américaine à l'Onu) WASHINGTON, 28 août (Reuters) - Barack Obama a prévenu jeudi que les "incursions russes" dans l'est de l'Ukraine, qu'il s'est gardé de qualifier d'invasion, auront un coût de plus en plus élevé pour Moscou. "Je considère que les actions dont nous avons été témoins cette semaine sont la continuation de ce qui se passe depuis des mois maintenant", a déclaré le président américain alors que Kiev a parlé jeudi d'"invasion directe" des forces russes dans le sud-est de l'Ukraine. ID:nL5N0QY55G Estimant que Vladimir Poutine avait ignoré toutes les occasions de trouver une solution diplomatique au conflit, Barack Obama a affiché son soutien à son homologue ukrainien, Petro Porochenko, qu'il a invité le mois prochain à Washington. Mais il a catégoriquement exclu toute intervention militaire américaine en Ukraine. "Je crois qu'il est très important de dire que nous n'allons pas entreprendre d'action militaire pour résoudre le problème ukrainien", a déclaré Barack Obama avant une réunion de son conseil de sécurité nationale à la Maison blanche. Le président américain a en revanche laissé entendre que Washington allait adopter de nouvelles sanctions contre la Russie, ajoutant que celle-ci "oeuvre elle-même à son propre isolement". "Il est toujours possible d'approfondir ou d'étendre la portée (des sanctions)", a dit Barack Obama, qui compte évoquer cette question avec ses alliés de l'Otan la semaine prochaine au Pays-de-Galles. "L'impact des sanctions (sur l'économie russe) n'est peut-être pas visible sur le champ, mais il va aller en augmentant", a-t-il ajouté. Comme Barack Obama, Samantha Power, représentante permanente des Etats-Unis à l'Onu, a ouvertement accusé la Russie lors d'une réunion du Conseil de sécurité des Nations unies: "Le masque tombe", a-t-elle dit. "A chaque fois, la Russie est venue devant ce Conseil pour tout dire, sauf la vérité. Elle a manipulé les faits, elle a obscurci les choses, elle a purement et simplement menti", a insisté l'ambassadrice. "Nous voyons les menées de la Russie telles qu'elles sont: un effort délibéré visant à soutenir et maintenant à combattre aux côtés des séparatistes illégaux dans un autre pays souverain", selon Samantha Power. Son homologue, Vitali Tchourkine, a répondu à ces accusations en affirmant que seuls des "volontaires" russes se trouvaient en Ukraine. (Roberta Rampton; Tangi Salaün et Simon Carraud pour le service français)

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.