1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'Internet des objets, un gisement d'économies pour le secteur public

Le Figaro19/02/2014 à 07:00

Si l'on en croit une étude de Cisco, l'Internet of everything (IoE) représente un potentiel de 3300 milliards d'euros au niveau mondial

La France cherche 50 milliards d'euros d'économies? Facile, si l'on en croit Cisco! Le leader mondial des infrastructures de télécommunications montre, dans une étude, que l'Internet des objets représente un gisement d'économies de 4 600 milliards de dollars (3 300 milliards d'euros) pour le secteur public au niveau mondial d'ici à 2022.

Car à l'avenir, tous les objets, et pas seulement les smartphones, la montre Samsung Galaxy Gear ou les Google Glass pourront être connectés à Internet et devenir intelligents. Imaginez une ville équipée de capteurs baisser ses frais d'éclairage jusqu'à 30 % en réduisant la voilure sur la voie publique lorsqu'elle détecte l'absence de piétons ou de voitures. Idem pour les tournées des éboueurs, qui peuvent être calées sur le taux de remplissage des poubelles. Ou encore le stationnement o...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer