Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

HARGREAVES LANS

2 025.00GBX
-3.02% 
valeur indicative 23.19 EUR
Ouverture théorique 2 084.00

GB00B1VZ0M25 HL.

LSE données temps différé
Politique d'exécution
  • ouverture

    2 084.00

  • clôture veille

    2 088.00

  • + haut

    2 087.00

  • + bas

    2 018.00

  • volume

    1 625 534

  • valorisation

    960 495 MGBX

  • capital échangé

    0.34%

  • dernier échange

    15.06.18 / 17:50:22

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    1 402.00

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    0.00

  • Éligibilité

    Non éligible Boursorama

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur HARGREAVES LANS

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter HARGREAVES LANS à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter HARGREAVES LANS à mes listes

    Fermer

L'insécurité, c'est fantastique, dit le financier des pro-Brexit

Reuters12/05/2016 à 01:14
    par Andrew MacAskill et Anjuli Davies 
    LONDRES, 12 mai (Reuters) - Le milliardaire qui finance la 
campagne des partisans d'une sortie du Royaume-Uni de l'Union 
européenne est d'accord avec ces opposants qui prônent le 
maintien : un Brexit sera source d'incertitude, mais, pour lui, 
c'est justement ce dont le pays a besoin. 
    "Ce serait le plus gros aiguillon pour nous bouger les 
fesses que nous ayons jamais eu", a déclaré à Reuters Peter 
Hargreaves, 69 ans, co-fondateur en 1981 du courtier Hargreaves 
Lansdown  HRGV.L  qui a fait sa fortune. 
    "Ce sera comme Dunkerque", ajoute-t-il, en comparant la 
situation actuelle à la bataille de Dunkerque quand le 
Royaume-Uni a été contraint d'évacuer ses forces d'Europe après 
la défaite française face à l'Allemagne nazie en 1940 lors de la 
Seconde Guerre mondiale. 
    Cet épisode est révéré dans l'histoire britannique comme un 
moment où la nation s'est rassemblée pour faire face à un péril 
mortel. 
    "Nous sortirons de là et nous réussirons de façon incroyable 
parce que nous serons à nouveau dans l'insécurité. Et 
l'insécurité, c'est fantastique", déclare le milliardaire. 
    Voilà un message qui pourrait surprendre d'autres partisans 
du Brexit, ceux qui font en sorte de minimiser l'insécurité 
associée au fait de quitter l'Union européenne. Ceux-là font 
valoir que ce n'est pas aussi risqué que ce qu'affirment les 
partisans du maintien dans l'UE. 
     
    UN MARÉCAGE INFESTÉ DE MOUSTIQUES 
    "Ces propos hors de la réalité du principal donateur de la 
campagne pour la sortie de l'UE montrent qu'ils ne se 
préoccupent tout simplement pas  des conséquences dommageables 
pour l'emploi, les finances des familles et l'économie 
britannique", commente Will Straw, directeur exécutif de 
"Britain Stronger in Europe" ("La Grande-Bretagne plus forte 
dans l'Europe"). 
    "Loin d'être fantastique, partir affecterait le budget des 
ménages de 4.300 livres (5.400 euros) par an. Ce n'est pas un 
risque qui vaille d'être couru", ajoute Will Straw. 
    Mercredi, lors des annonces relatives aux donateurs de la 
campagne pour le référendum sur le maintien ou pas du 
Royaume-Uni dans l'EU du 23 juin prochain, Peter Hargreaves est 
apparu comme le principal financier des deux camps confondus 
avec un don de 3,2 millions de livres (4 millions d'euros) au 
camp du Brexit. 
    Son argument en faveur d'une incertitude stimulante est 
précisément la raison pour laquelle l'industrie financière 
britannique, qui estime que l'insécurité est mauvaise pour les 
affaires, fait campagne en faveur du maintien du Royaume-Uni au 
sein de l'UE. Plusieurs grandes banques internationales ont fait 
des dons au camp du maintien.  
    Peter Hargreaves compare un Royaume-Uni qui serait hors de 
l'UE à Singapour. Après son indépendance de la Malaisie en 1965, 
la cité-Etat est devenue un grand centre financier. 
    "C'était un marécage infesté de moustiques sans aucune 
ressource naturelle", déclare le milliardaire. "Tout ce qu'ils 
avaient étaient des gens avec un cerveau et des bras et ils en 
ont fait une des principales puissances économiques du monde. Je 
pense que c'est ce qui va aussi nous arriver." 
 
 (Danielle Rouquié pour le service français) 
 

Valeurs associées

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.