Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

L'inflation en zone euro atteint un nouveau record à 8,9% sur un an
information fournie par Reuters29/07/2022 à 12:27

L'INFLATION EN ZONE EURO ATTEINT UN NOUVEAU RECORD À 8,9% SUR UN AN

L'INFLATION EN ZONE EURO ATTEINT UN NOUVEAU RECORD À 8,9% SUR UN AN

FRANCFORT (Reuters) - L'inflation en zone euro a progressé plus que prévu en juillet pour atteindre un nouveau record, selon la première estimation publiée vendredi par Eurostat, ce qui pourrait accroître la pression sur la Banque centrale européenne pour qu'elle accélère le rythme du resserrement de sa politique monétaire.

Le taux d'inflation calculé aux normes européennes IPCH ressort à 8,9% en rythme annuel après 8,6% en juin.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une hausse de 8,6% par rapport à juillet 2021.

Les prix de l'énergie devraient connaître de loin le taux le plus élevé en juillet, a annoncé Eurostat, avec un bond estimé à 39,7%, ce qui marque toutefois un ralentissement après la hausse de 42% en juin.

En revanche, les prix de la catégorie alimentation, alcool et tabac (+9,8%) ainsi que des biens industriels hors énergie (+4,5%) et des services (+3,7%) ont accéléré, ce qui laisse penser que l'inflation est de plus en plus généralisée.

Pour tenter de juguler l'envolée des prix, la BCE a relevé ses taux de 50 points de base la semaine dernière, une augmentation plus importante que ce qu'elle avait annoncé.

La BCE a clairement indiqué que les craintes inflationnistes l'emportent sur les préoccupations liées à la croissance, ce qui laisse penser que ses responsables sont prêts à procéder à d'autres hausses de taux.

L'inflation dite de base, c'est à dire hors énergie et produits alimentaires non transformés, a accéléré à 5,0% sur un an après +4,6%.

Une mesure plus étroite encore qui exclut également l'alcool et le tabac avance de 4% en rythme annuel après +3,7% en juin.

Les marchés monétaires intègrent une probabilité de 44% d'une hausse de taux de 50 points de base en septembre, contre 50% plus tôt dans la semaine.

Les anticipations ont en effet été revues à la baisse ces dernières semaines en raison des risques liés à un éventuel arrêt des livraisons de gaz russe en Europe.

(Reportage Balazs Koranyi, version française Laetitia Volga, édité par Kate Entringer)

14 commentaires

  • 29 juillet13:14

    M2674460 "Que de blabla ! C'est ce qu'on appelle aligner des lieux communs. Quel intérêt de répéter ce qu'on entend à longueur de temps dans les médias ?" bienvenu au club !