Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'indépendance de la banque centrale turque à nouveau en cause

Reuters22/12/2015 à 17:39
    * Maintien des taux pour le 10e mois d'affilée 
    * Les économistes anticipaient un resserrement 
    * Le pouvoir politique continue de faire pression pour des 
taux plus bas 
 
    par Daren Butler et Nevzat Devranoglu 
    ISTANBUL, 22 décembre (Reuters) - La banque centrale turque 
a maintenu ses taux directeurs inchangés jeudi, une décision 
surprise qui ravive les inquiétudes sur son indépendance et 
remet la livre sous pression. 
    Les investisseurs et économistes s'attendaient très 
majoritairement à ce que l'institut d'émission relève ses taux 
pour contrer les pressions inflationnistes et contenir la baisse 
de la livre  TRYTOM=D3 , la devise turque affaiblie par 
l'escalade de la violence dans le sud-est du pays, à majorité 
kurde, et la montée des tensions avec la Russie. 
    La Banque centrale de la République de Turquie (CBRT) a 
pourtant opté pour le statu quo pour le 10e mois consécutif, 
malgré un taux d'inflation qui a atteint 8,1% en novembre, bien 
au-dessus de son objectif de 5%. 
    Elle a fait savoir toutefois qu'elle commencerait à 
"simplifier" sa politique monétaire à compter de sa prochaine 
réunion de janvier si les conditions le permettent - un signal 
aux investisseurs qui demandent le retour à un taux directeur 
unique plutôt que le système actuel de taux multiples, jugé trop 
complexe. 
    "Tout cela soulève à nouveau de sérieuses questions sur 
l'indépendance de la CBRT. Même des analystes comme moi très 
haussiers sur la Turquie en sont réduits à essayer de 
comprendre", concède Timothy Ash, chez Nomura International. 
    "La CBRT dit que la simplification pourrait commencer quand 
la volatilité aura cessé. Franchement, cela sonne comme un 
nouveau prétexte pour ne pas durcir la politique monétaire." 
    La livre a accusé le coup après l'annonce de la CBRT et se 
traitait à 2,9371 pour un dollar dans l'après-midi, une baisse 
de près de 1% par rapport à son cours de 2,9130 lundi soir. 
    L'indice Bist 100 de la Bourse d'Istanbul  .XU100  a cédé de 
son côté 0,29% à 73.102,10 points après avoir gagné 1,2% lundi. 
     
    PRESSIONS 
    Le pouvoir fait depuis longtemps pression sur la banque 
centrale pour qu'elle conserve une politique accommodante, le 
président Tayyip Erdogan n'hésitant pas à considérer 
publiquement une hausse de taux comme une trahison. 
    Peu après l'annonce du statu quo, un conseiller du chef de 
l'Etat a affirmé que la CBRT devait encore réduire ses taux. 
    L'institution avait laissé entendre par le passé qu'elle 
relèverait ses taux en tandem avec la Réserve fédérale 
américaine. Cette dernière étant passée à l'acte le 16 décembre, 
la réunion de mardi faisait office de test pour l'indépendance 
de la CBRT et de son gouverneur, Erdem Basci. 
    Les inquiétudes sur les pressions politiques expliquent en 
partie que les investisseurs aient vendu un solde net de six 
milliards de dollars (5,5 milliards d'euros) d'obligations 
turques cette année, après trois années de rentrées nettes. 
    "La simplification de la politique monétaire pourrait 
commencer avec la prochaine réunion, si la baisse de la 
volatilité observée depuis le début du processus de 
normalisation monétaire mondiale se confirme", a fait savoir la 
CBRT dans son communiqué. 
    Le taux des pensions, son principal taux directeur, reste 
inchangé à 7,5% alors que 14 économistes sur 16 interrogés par 
Reuters prévoyaient une hausse, d'un demi-point pour la plupart. 
    "Le gardien monétaire de la Turquie montre là son manque 
évident de crédibilité dans la lutte contre l'inflation", 
affirme Nicholas Spiro, du cabinet de conseil Spiro Sovereign 
Strategy.  
 
 (Véronique Tison pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.