1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Inde retire l'autonomie constitutionnelle du Cachemire indien
Le Parisien05/08/2019 à 11:30

L'Inde retire l'autonomie constitutionnelle du Cachemire indien

La décision est brutale et vient jeter de l'huile sur le feu. Le gouvernement indien a annoncé ce lundi la révocation de l'autonomie constitutionnelle du Cachemire indien, région en proie à une insurrection séparatiste et revendiquée par le Pakistan.Les autorités nationalistes hindoues ont passé un décret présidentiel abolissant un statut spécial de l'État du Jammu-et-Cachemire, qui était garanti par la Constitution indienne. L'annonce en a été faite au Parlement par le ministre de l'Intérieur Amit Shah, au milieu d'un tumulte assourdissant venant des rangs de l'opposition.Le décret présidentiel « entre en vigueur immédiatement, et remplace aussitôt » les articles constitutionnels relatifs au Jammu-et-Cachemire, en particulier l'article 370, selon un texte diffusé par le gouvernement.D'Etat fédéré à « territoire de l'Union »Cet article de la Constitution indienne conférait un statut spécial au Jammu-et-Cachemire et autorisait le gouvernement central de New Delhi à légiférer seulement en matière de défense, affaires étrangères et communications dans la région, le reste relevant de l'assemblée législative locale.Le gouvernement du Premier ministre Narendra Modi a également présenté au Parlement un projet de loi pour diviser le Jammu-et-Cachemire. Le Ladakh, sa partie orientale à majorité bouddhiste, en sera séparé.Le Jammu-et-Cachemire restant, qui comprendra les plaines à majorité hindoue de Jammu au sud et la vallée de Srïnagar à majorité musulmane dans le Nord, va perdre le statut d'État fédéré, pour être rétrogradé au statut de « territoire de l'Union ». Cela signifie que la région sera sous l'administration directe de New Delhi et n'aura presque plus aucune autonomie.Une promesse de campagne des nationalistes hindousLa révocation de l'autonomie du Cachemire était une vieille promesse de campagne des nationalistes hindous du Premier ministre Narendra Modi, qui a ...

Lire la suite de l'article sur LeParisien.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer