Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

L'incroyable train de vie des chemins de fer corses
information fournie par Le Point 03/05/2018 à 08:39

Il faut imaginer la scène : quelques magistrats de la Cour des comptes, peut-être en costume (ont-ils défait la cravate ?), sillonnant la jolie côte corse entre Calvi et L'Île-Rousse à bord du petit train qui brinquebale, l'été, les touristes en tongs, parasol sous le bras. On les voit presque, dans la chaleur du compartiment, regardant le ballet du contrôleur en short qui, à chaque arrêt, descend du train, remonte, et vend un ticket aux nouveaux voyageurs. On les imagine notant dans leur carnet ce qu'ils transcriront, ensuite, dans une langue très administrative : au cours de la dizaine de voyages qu'ils ont effectués durant leur enquête corse, les magistrats ont relevé que, deux fois sur trois, il n'y avait eu aucun contrôle des billets par l'agent, donc sans doute aucun achat. Ils en concluent, un peu estomaqués : « L'entreprise ignore le nombre de voyageurs qu'elle transporte. »

Il y a quelques jours, la Cour des comptes a publié un rapport très volumineux sur la société des Chemins de fer de la Corse. Ses auteurs ont relevé une incroyable succession d'errements, d'abus, de désinvoltures, à l'image de l'absence de décompte des voyageurs. Cette société d'économie mixte a été créée en 2011, reprenant le service qu'assurait, jusqu'alors, la SNCF. Deux lignes passent sous son autorité : l'une mène de Calvi à Ponte-Leccia, au c?ur de l'île, l'autre de Bastia à Ajaccio. Soit, au total, 232 kilomètres de...

4 commentaires

  • 03 mai 09:49

    égalité, fraternité......honte aux profiteurs, si le système explose se sera de leur faute et leurs enfants aussi paieront les pots cassés.


Signaler le commentaire

Fermer