1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'hydroxychloroquine est "inutile" contre le COVID-19, disent des chercheurs britanniques
Reuters05/06/2020 à 17:06

L'HYDROXYCHLOROQUINE EST "INUTILE" CONTRE LE COVID-19, DISENT DES CHERCHEURS BRITANNIQUES

LONDRES (Reuters) - Une équipe de chercheurs britanniques a annoncé vendredi avoir mis fin à une vaste étude sur l'utilisation de l'hydroxychloroquine, un traitement antipaludéen, chez les patients atteints du COVID-19, la maladie provoquée par le nouveau coronavirus, les premiers résultats n'ayant apporté aucune preuve d'efficacité.

"Nous avons examiné les données et conclu qu'il n'y avait aucune preuve d'un effet bénéfique de l'hydroxychloroquine chez les patients hospitalisés avec le COVID et nous avons décidé d'arrêter de recruter des patients pour la partie hydroxychloroquine avec effet immédiat", a dit Martin Landray, professeur à l'Université d'Oxford et codirecteur de l'étude RECOVERY.

"Ce n'est pas un traitement contre le COVID. Cela ne marche pas", a-t-il ajouté.

"Ces résultats devraient changer les pratiques médicales à travers le monde", a-t-il insisté. "Nous pouvons maintenant arrêter d'utiliser ce traitement qui est inutile."

L'hydroxychloroquine est au coeur d'une vaste polémique à travers le monde quant à son efficacité potentielle contre le COVID. Le président américain Donald Trump a déclaré prendre ce traitement.

Cette polémique a connu un nouveau rebondissement jeudi lorsque trois des auteurs d'une étude parue dans la revue médicale The Lancet, qui avait conclu à une augmentation du risque de décès en cas d'utilisation de ce traitement antipaludéen chez des patients atteints par le COVID-19, ont retiré leur signature à cet article en raison de doutes sur les données utilisées.

Le quatrième auteur de l'étude du Lancet est Sapan Desai, le directeur général de Surgisphere, l'entreprise ayant fourni les données sur lesquelles s'est basée cette étude. Surgisphere a refusé de fournir un accès complet à sa base de données pour les soumettre à un examen indépendant après l'émergence de doutes sur leur fiabilité.

(Kate Kelland et Alistair Smout; version française Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

23 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 100cx
    06 juin17:07

    Cette étude clinique porte sur les malades hospitalisés. Raoult depuis le début dit que pour les malades hospitalisés son protocole ne marche pas mais il s'adresse au malade en début de maladie pour éviter l'aggravation (un peu comme un vaccin ne marche pas une fois qu'on est infecté) ...Ce protocole ne prouve toujours pas que le protocole Raoult ne marche pas car il ne le teste pas ...On ne sait toujours pas si son protocole marche ou ne marche pas...

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer