Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'honneur des ultras français
So Foot16/04/2020 à 06:00

L'honneur des ultras français

Dans un communiqué commun, la quasi-totalité des associations et groupes de supporters de l'Hexagone ont pris position contre une reprise précipitée et à huis clos des championnats. Au-delà du message, cette parole semble illustrer - un des effets de la situation inédite que nous vivons -, la montée en puissance et peut-être une transformation de la vision et du rôle du mouvement ultras en France.

C'est un texte qui, naturellement, ne surprend guère sur le fond. Du moins si vous êtes un peu familier avec ce monde et ses problématiques. Il reprend nombre des thèmes et des revendications "d'avant" : rejet des contraintes économiques du "foot moderne", valorisation de la fonction et du poids du mouvement au sein de la vie des clubs ou de l'animation des stades, dénonciation du diktat des impératifs télévisuels (par exemple en Ligue 2 contre les jours et horaires des matchs...).

Communiqué des tribunes françaises co-signées par 45 groupes de supporters dont de nombreux groupes membres de l'ANS. pic.twitter.com/nTudNxmQ6I

-- Asso.Nat.Supporters (@A_N_Supporters) April 13, 2020

Ce discours s'inscrit dans la continuité de ces préoccupations, tout comme autrefois la question des fumis ou des IDS. Tout au plus, les personnes un peu au fait de l'histoire et l'actualité des tribunes remarqueront avec intérêt que s'y côtoient des acteurs aussi divers, et parfois antagonistes, que les DVE lillois et les UltraMarines bordelais, le Red Star Fans et UB strasbourgeois.

L'intérêt supérieur du Pays


Néanmoins, dans le propos émerge aussi d'autres considérations qui participent d'une réflexion nettement plus généraliste, et presque politique. "Il n'est pas envisageable que le football reprenne prématurément. Il n'est pas envisageable qu'il reprenne à huis clos. Il reprendra en temps voulu, quand les conditions sanitaires et sociales seront réunies. Le football "coûte que coûte" est un football de honte, qui n'aura aucun lendemain." Bref, ces passionnés extrêmes du foot, qui consacrent un part non négligeable de leur existence, voire centrale, à leur club, demandent aux pontes de la LFP Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer