1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

"L'homophobie est l'outil du fascisme de Daech"

Le Point14/06/2016 à 10:37

"L'homophobie est l'outil du fascisme de Daech"

Le Point.fr : Comment expliquez-vous que les homosexuels soient une des cibles obsessionnelles du djihadisme ?

Ludovic Mohamed Zahed : C'est un phénomène effectivement obsessionnel, inconscient, presque animal. Pour moi, ce n'est pas dans la religion que se trouve l'explication, mais dans la politique. L'homophobie est l'outil du fascisme de Daech qui entend dicter la seule bonne manière d'être musulman. Comme tous les pouvoirs fascistes, cette organisation militaire, politique et religieuse - donc totalitaire - a besoin de minorités pour cultiver le mythe du rassemblement et de l'unité. Les homosexuels font partie, au même titre que les juifs et les chrétiens, des boucs émissaires désignés.

Le rejet de l

'homosexualité est-il en train de devenir la norme dans le monde musulman ?

On peut le craindre. En Égypte, le président Sissi emprisonne et torture des homosexuels arbitrairement, sans s'appuyer sur aucun texte juridique. On est aujourd'hui assez loin de l'esprit du XIXe siècle, où des intellectuels européens venaient au Maroc ou en Égypte pour vivre leur homosexualité librement. Orient et Occident ont toujours fonctionné en décalage sur cette question. L'Empire ottoman, par exemple, n'avait édicté aucune norme sur l'homosexualité. Alors qu'à...

Lire la suite sur Le Point.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer