1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'extrême droite allemande échoue à obtenir sa première mairie
Le Monde17/06/2019 à 00:24

Lors du deuxième tour, le candidat de l'AfD Sebastian Wippel a obtenu 44,9 % des voix, contre 55,1 % pour Octavian Ursa (CDU). Ce score reste un « énorme succès » pour le parti d'extrême droite.

L'élection municipale à Görlitz, en Saxe, était scrutée, en cela qu'elle offrait une répétition générale avant des régionales clés en septembre. A l'issue d'un duel inédit, le candidat de l'Union chrétienne-démocrate (CDU) d'Angela Merkel a devancé son adversaire du parti d'extrême droite Alternative pour l'Allemagne (AfD), dimanche 16 juin, remportant la mairie.

Le candidat de l'AfD Sebastian Wippel a reçu lors de ce deuxième tour 44,9 % des voix, derrière Octavian Ursa, représentant du CDU (55,1 %) et soutenu par le reste de la classe politique pour faire barrage à la formation anti-migrants qui pouvait ambitionner de prendre la tête de cette ville de 55 000 habitants. Pour l'une des figures du parti d'extrême droite, Alice Weidel, un tel score reste un « énorme succès », a-t-elle écrit sur Twitter.

A Görlitz, le candidat de l'AfD, un ex-policier de 36 ans adepte d'arts martiaux, était arrivé en tête au premier tour de l'élection municipale fin mai avec 36,4 %. Son concurrent, arrivé deuxième, a pu compter sur le soutien des Verts, force montante en Allemagne : la candidate écologiste, Franziska Schubert, bien qu'en position de se maintenir avec 27,9 %, s'est désistée en appelant ses électeurs à voter pour « l'ouverture sur le monde » de cette ville séparée de la Pologne par la rivière Neisse.

Le candidat de l'AfD a réagi à sa défaite en estimant que « la CDU a travaillé avec tout le monde, même les extrémistes de gauche » pour gagner, référence au front uni pour le fa...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer