Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'ex-comptable des Bettencourt reparle d'argent liquide

Reuters28/09/2011 à 10:38

PARIS (Reuters) - L'ancienne comptable de Liliane Bettencourt, Claire Thibout, évoque mercredi dans Libération la remise en janvier 2007 d'une enveloppe de 50.000 euros d'argent liquide à destination de l'ancien ministre du Budget Eric Woerth.

Des propos à même d'alimenter les spéculations sur le financement par l'héritière de L'Oréal de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy, financement qui fait l'objet d'une instruction judiciaire.

"Je n'ai jamais assisté à une remise d'espèces, sauf à celle de 50.000 euros que madame Bettencourt a remise à monsieur de Maistre suite à la demande qu'il m'avait faite pour Eric Woerth", déclare Claire Thibout.

Eric Woerth était le trésorier de la campagne de Nicolas Sarkozy.

L'ancienne comptable précise avoir "régulièrement" remis des espèces à monsieur Bettencourt pendant "toute la durée" de son emploi chez le couple, de 1995 à 2008.

Claire Thibout confirme aussi les "visites fréquentes" de personnalités politiques de droite dans l'hôtel particulier des Bettencourt à Neuilly.

Elle cite notamment Nicolas Sarkozy, son ancienne épouse Cécilia et Eric Woerth.

"Je ne dis pas que tous venaient pour ça (des remises d'enveloppes en liquide-NDLR), mais il est clair que certains venaient aussi pour ça", ajoute-t-elle.

La juge Isabelle Prévost-Desprez est convoquée vendredi à la Cour d'appel de Versailles en vue de poursuites disciplinaires après ses déclarations dans cette affaire.

Dans "Sarko m'a tuer", un livre publié fin août, la magistrate dit avoir eu vent de versements d'argent de Liliane Bettencourt à Nicolas Sarkozy avant l'élection de celui-ci à la présidence de la République en 2007. Des propos démentis par les témoins qu'elle cite mais jugés crédibles par Claire Thibout.

"Je ne suis pas au courant de cet épisode, mais cela me paraît crédible", dit-elle.

Interrogé mercredi sur cet entretien, le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a demandé de "faire confiance à la justice".

"Je trouve que c'est une dérive grave pour le fonctionnement de nos institutions, pour la respiration de nos démocraties, de faire des procès à l'emporte-pièce dans la presse, des discours, des communiqués; laissons faire la justice", a-t-il dit sur Canal +.

Elizabeth Pineau, édité par Marc Angrand

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.