1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'euro se stabilise face au dollar, Powell laisse de marbre
AFP23/08/2019 à 16:30

L'euro s'est stabilisé face au dollar vendredi, après le discours du président de la Réserve fédérale américaine (Fed), à Jackson Hole aux États-Unis, qui contre toute attente a eu peu d'impact sur le marché des changes.

Vers 14H15 GMT (16H15 à Paris), l'euro perdait 0,06% face au billet vert, à 1,1073 dollar.

Alors que l'ensemble des analystes avaient depuis plusieurs jours les yeux rivés sur le discours du président de la Réserve fédérale américaine, les propos de celui-ci n'ont pour ainsi dire eu aucun effet sur le marché des changes, le dollar ne reculant que très légèrement, pour se stabiliser face à la devise européenne.

Le président de la Banque centrale américaine Jerome Powell a promis vendredi d'agir pour soutenir la plus longue expansion de l'économie des États-Unis mais a prévenu que la Fed n'avait pas de mode d'emploi tout prêt pour faire face aux tensions commerciales.

Si les perspectives économiques américaines restent favorables, M. Powell a décrit dans un discours à Jackson Hole (Wyoming) une aggravation de la situation internationale en partie due "aux incertitudes commerciales".

Plus tôt dans la journée, Jasper Lawler, analyste pour London Capital Group, avait souligné que le marché estimait la probabilité d'une baisse des taux en septembre à 93,5%, un peu en dessous des 100% attendus en début de semaine. Au vu du mouvement du billet vert, le discours de M. Powell n'a pas modifié largement les attentes.

Une baisse des taux, destinée à stimuler la croissance économique, a également pour conséquence de rendre le dollar moins rémunérateur et donc moins attractif pour les cambistes, ce qui pèse sur sa valeur.

-----------------------------------

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer