Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'euro se reprend un peu face au dollar, les devises émergentes attaquées

AFP31/08/2018 à 09:16

L'euro regagnait un peu de terrain vendredi face au dollar dans un marché surveillant les négociations entre Washington et Ottawa d'une part et Pékin d'autre part, sur fond de déroute de la livre turque, du peso argentin et de la roupie indienne.

Vers 06H00 GMT (08H00 à Paris), la monnaie unique européenne s'échangeait à 1,1682 dollar, contre 1,1671 dollar jeudi à 21H00 GMT et 1,1707 dollar mercredi soir.

La devise européenne remontait face au yen à 129,65 yens contre 129,51 yens jeudi soir, et 130,75 yens mercredi soir.

Le dollar était stable face au yen, inchangé par rapport à jeudi vers 21H00 GMT à 110,98 yens, contre 11,68 yens mercredi soir.

Jeudi, le dollar s'est ressaisi face à l'euro profitant de son statut de valeur refuge. "L'état d'esprit sur les marchés est plus à une prise de distance vis-à-vis des valeurs jugées risquées et à un attrait pour les valeurs jugées sures" comme le billet vert, a souligné Joe Manimbo de Western Union.

Les investisseurs sont à ses yeux "prudemment optimistes" sur la conclusion imminente d'un accord sur un nouveau traité de libre échange nord-américain alors que se poursuivent à Washington des négociations intenses entre représentants américains et canadiens. Le temps presse toutefois pour trouver un accord, vendredi ayant été fixé comme date butoir par le président Donald Trump.

En revanche, "un accord entre les Etats-Unis et la Chine, les deux premières puissances mondiales, semble difficile à trouver", a-t-il ajouté. Selon l'agence Bloomberg, Donald Trump souhaiterait mettre en oeuvre une nouvelle salve de taxes douanières sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés aux Etats-Unis "dès la semaine prochaine," en plus des 50 milliards déjà en vigueur.

"Les inquiétudes autour des tensions entre la Chine et les Etats-Unis alimentent aussi le sentiment de prudence," a indiqué à l'AFP Marito Ueda, cambiste chez FX Prime.

Lors des échanges à Tokyo, "seul le yen est sorti gagnant", a-t-il poursuivi. "Les chutes des monnaies des pays émergents ont fait pression (à la hausse) sur le yen", a souligné dans une note Rikiya Takebe, stratégiste à Okasan Online.

Le yen, perçu comme une monnaie refuge, a été recherché "principalement à cause de l'effondrement du peso argentin, qui n'a pas stoppé sa chute malgré le relèvement des taux d'intérêts de 45 à 60%, et celui de la livre turque," a ajouté Marito Ueda.

Confronté à une crise de confiance, le peso argentin a perdu en deux jours près de 20% de sa valeur face au dollar. La devise a reculé de plus de 53% depuis le début de l'année par rapport au billet vert.

La devise turque est également repartie à la baisse jeudi face au dollar au moment où la télévision d'Etat annonçait la démission d'un vice-gouverneur de la banque centrale de Turquie (CBRT).

La livre a ainsi perdu plus de 10% de sa valeur face au billet vert depuis lundi, et environ 44% depuis le début de l'année. Il y a trois semaines, son plongeon avait entraîné l'euro du fait de craintes concernant l'exposition des banques européennes.

D'autres devises émergentes souffraient un cette fin de semaine: la roupie indienne a atteint un plus bas historique face au dollar, à 71 roupies pour un dollar, tandis que la roupie indonésienne évoluait à ses cours les plus bas depuis la crise asiatique de 1998, à 14,750 pour un dollar.

Vers 06H00 GMT, l'once d'or s'échangeait à 1.205,43 dollars contre 1.199,96 dollars vendredi soir.

La monnaie chinoise valait 6,8286 yuans pour un dollar contre 6,8445 yuans vendredi.

Le bitcoin valait 6.990,07 dollars contre 6.916,68, dollars vendredi soir, selon des chiffres compilés par Bloomberg.

Cours de vendredi Cours de jeudi

---------------------------------

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.