1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'euro progresse face au dollar en attendant l'emploi américain
AFP26/03/2020 à 11:08

L'euro continuait sur sa lancée jeudi, progressant face au dollar au début d'une séance qui sera marquée par la publication de chiffres sur l'emploi aux Etats-Unis.

Vers 09H45 GMT (10H45 à Paris), l'euro gagnait 0,63% face au billet vert, à 1,0950 dollar.

"L'euro semble gagner du terrain avec l'évolution vers une réponse plus coordonnée et unifiée des décideurs politiques européens pour combattre le choc négatif du Covid-19 sur l'économie de la zone euro", a exliqué Lee Hardman, analyste pour MUFG.

Neuf dirigeants européens, dont le Français Emmanuel Macron et l'Italien Giuseppe Conte, ont appelé à la création de "corona bonds" - un emprunt commun à l'UE - afin de disposer de fonds importants face à la crise sanitaire, dans une lettre adressée mercredi au président du Conseil européen, Charles Michel.

Mais pour l'instant, l'Allemagne reste plus que réticente à un tel dispositif.

Jeudi sera une journée chargée pour les investisseurs, avec notamment la publication des données hebdomadaires sur le chômage aux Etats-Unis.

"Ce sera la première réelle mesure de jusqu'où et à quelle vitesse la première économie mondiale s'est contractée à cause du coronavirus", a expliqué Neil Wilson, analyste pour Markets.com.

Ceux qui font des prédictions "supposent que l'économie américaine ralentira moins que celle de l'Europe. C'est peut-être vrai (qui sait ?) mais nous avons tous été renversés par le même camion et je ne suis pas sûr qu'il y ait beaucoup de différences entre nous", a commenté Kit Juckes, analyste Société Générale, tandis que les estimations varient de 525.000 nouveaux demandeurs d'emploi aux Etats-Unis, à quatre millions.

La semaine précédente, le nombre de nouveaux chômeurs avait grimpé à 281.000, soit déjà une hausse très forte.

Par ailleurs, les investisseurs prendront également connaissance de la décision de politique monétaire de la Banque d'Angleterre après que celle-ci a déjà sabré deux fois dans son taux directeur depuis le début du mois, pour le porter à 0,1%, un plus bas historique.

Les analystes ne s'attendent cependant pas à ce qu'elle aille plus loin pour le moment.

En attendant, la livre progressait un peu face au dollar, et lâchait du terrain par rapport à l'euro.

Cours de jeudi Cours de mercredi

-----------------------------------

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer