Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'euro ploie face au dollar après une BCE volontaire
AFP29/10/2020 à 16:05

L'euro perdait du terrain jeudi face au dollar après que la Banque centrale européenne (BCE) a maintenu ses taux à leur plus bas historique et préparé les esprits à un renforcement de ses soutiens à l'économie.

Vers 14H50 GMT (15H50 à Paris), l'euro cédait 0,57% face au billet vert à 1,1679 dollar après être redescendu un court instant à son niveau de fin septembre.

Depuis le début de la semaine, la monnaie unique a perdu plus de 1,5% face au billet vert.

La BCE a opté jeudi pour le statu quo monétaire dans un contexte de grande inquiétude liée à la deuxième vague de Covid-19, le principal taux d'intérêt ayant été maintenu à zéro.

"La décision de la BCE a peut-être déçu certains", a commenté Andrew Kenningham, analyste de Capital Economics, "mais si la Banque n'a pas modifié sa politique aujourd'hui, elle a clairement indiqué son intention d'apporter un soutien accru en décembre", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué bien plus volontariste qu'attendu, l'institution explique qu'elle va "ajuster ses instruments, le cas échéant, pour faire face à l'évolution de la situation" alors que les risques pour la croissance sont "clairement" présents, a expliqué une porte-parole de l'institution monétaire.

"Nous n'allons pas rester sans rien faire, nous utiliserons tous les instruments à notre disposition avec l'entière flexibilité dont nous disposons (...) pour faire face aux développements" sur le front de la pandémie, a déclaré la présidente de la Banque centrale européenne Christine Lagarde lors d'une conférence de presse qui a suivi la réunion.

Les deux premières économies de la zone, l'Allemagne et la France, ont décidé mercredi de nouvelles mesures drastiques pour contrer la propagation du Covid-19, la France optant même pour un reconfinement général.

Le dollar continuait pour sa part de profiter de l'aversion au risque et s'appréciait face aux principales monnaies.

La première économie mondiale a renoué officiellement avec la croissance au troisième trimestre, avec un bond historique du Produit intérieur brut (PIB) de 33,1% en rythme annualisé, selon une estimation préliminaire du département du Commerce publiée jeudi.

Mais les voyants économiques sont à l'orange, l'activité pâtissant encore des restrictions mises en place dans différents Etats pour limiter la propagation du Covid-19.

--------------------------------------

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer