1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'euro monte un peu face au dollar, aidé par la croissance allemande
AFP14/11/2019 à 21:44

L'euro montait légèrement jeudi face au dollar en fin de séance, aidé par les chiffres un peu meilleurs que prévu sur la croissance en Allemagne.

Vers 20H00 GMT (21H00 à Paris), la monnaie unique montait de 0,13% face au billet vert, à 1,1021 dollar.

La monnaie unique s'est un peu appréciée après la publication de statistiques sur la croissance allemande, qui a échappé de justesse jeudi à une "récession technique" avec une hausse de 0,1% de son produit intérieur brut au troisième trimestre.

Déjouant les attentes, la modeste progression du PIB entre début juillet et fin septembre évite deux trimestres consécutifs de recul de la production.

L'euro a toutefois rapidement perdu ses gains "alors que les marchés tournaient de nouveau leur attention vers la solidité du billet vert", ont avancé les analystes de Scotiabank.

Les investisseurs ont selon eux été notamment influencés par les risques persistants liés aux négociations commerciales entre les Etats-Unis et la Chine ainsi que par des commentaires de Luis de Guindos, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

Ce dernier "a souligné que la BCE n'avait pas épuisé toutes ses options et pourrait, si nécessaire, fournir d'avantage de mesures de relance", ont indiqué les analystes de Scotiabank. De telles mesures d'assouplissement monétaire ont tendance à peser sur la monnaie qui y est associée.

Par ailleurs, "le produit intérieur brut (de l'Allemagne) a chuté plus que précédemment anticipé au second trimestre (il a été révisé à -0,2% contre -0,1% précédemment, ndlr), et nous pensons que l'économie va probablement se contracter un peu l'année prochaine", a expliqué Andrew Kenningham, analyste pour Capital Economics.

"La récession pourrait donc avoir été repoussée plus qu'évitée", a-t-il ajouté.

La croissance en zone euro, quant à elle, s'est élevée à 1,2%, légèrement meilleure que les 1,1% attendus.

Les cambistes continuaient par ailleurs à scruter tout signal sur les discussions sino-américaines. Au moment où la Chine et les Etats-Unis s'efforcent de finaliser un accord partiel sur leur différend commercial, Pékin a indiqué jeudi que la levée des surtaxes douanières était une condition préalable à tout compromis et que des "pourparlers en profondeur" avaient lieu à ce sujet.

L'incertitude persistante sur un sujet qui pèse sur la croissance des deux premières puissances économiques mondiales tend à favoriser les actifs considérés comme des valeurs refuges à l'instar du yen, qui montait de 0,24% face à la monnaie unique, à 119,46 yens pour un euro, et de 0,39% face au billet vert, à 108,40 yens pour un dollar.

Cours de jeudi Cours de mercredi

-----------------------------------

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer