1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

L'éthanol brésilien à la relance

Commodesk29/10/2012 à 12:59

Commodesk - Un an après avoir limité la politique d'incorporation d'éthanol dans les réservoirs des voitures, le Brésil fait marche arrière. Les autorités ont décidé de fixer le taux d'incorporation de nouveau à 25%, contre 20% actuellement. La mesure devrait prendre effet en mai ou juin 2013.

En octobre 2011, face au risque de pénurie et à l'augmentation du prix de l'éthanol, les autorités avaient préféré modérer temporairement leur politique. Mais la récolte de sucre s'annonce meilleure cette année, or l'éthanol brésilien est confectionné à partir de canne à sucre. En 2012-2013, la récolte brésilienne de canne à sucre devrait progresser de plus de 3%, à 510 millions de tonnes.

Le Brésil disposera des quantités suffisantes pour satisfaire sa consommation nationale. A l'exportation, il pourrait bénéficier de la sécheresse aux Etats-Unis, à moins que Washington ne décide de limiter son taux d'incorporation. L'éthanol américain est produit à partir de maïs, mais cette céréale a été victime de la sécheresse cette année.

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • earth1st
    29 octobre16:02

    Bah c'est pas grave, il y a encore un peu de surface de forêt amazonienne à transformer en champ de canne à sucre... Mais quand il n'y aura plus de forêt, il n'y aura plus d'évaporation, il n'y aura plus de pluie, il n'y aura plus de canne à sucre, il n'y aura plus RIEN. Mais c'est pas grave, ce sont les générations futures qui seront dans la m.e.r.de. En attendant, on peut rouler à l'éthanol...

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer