Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'étau se resserre autour de Rakka, fief de Daech en Syrie

Reuters07/03/2017 à 11:41
    BEYROUTH, 7 mars (Reuters) - L'étau se resserre autour de la 
ville de Rakka, "capitale" de fait du groupe Etat islamique (EI) 
en Syrie. 
    Les Forces démocratiques syriennes (FDS), soutenues par les 
Etats-Unis, ont coupé lundi la dernière grande route permettant 
de sortir de Rakka et la reliant à la province de Daïr az Zour. 
    "Maintenant, on va continuer jusqu'à ce que la ville soit 
complètement encerclée", a dit mardi le porte-parole des FDS, 
Talal Silo.  
    "Les lignes de front n'ont pas encore atteint la ville, on 
est toujours dans la campagne", et dans certains secteurs à une 
vingtaine de kilomètres des limites de la ville, a-t-il ajouté. 
    Seul le fleuve Euphrate permettrait de quitter Rakka. 
    Les FDS, qui unissent les miliciens kurdes des Unités de 
protection du peuple (YPG) et des combattants arabes, ont lancé 
en novembre une offensive pour encercler puis capturer Rakka. 
    Celle-ci se déroule avec l'appui de frappes aériennes et des 
forces spéciales de la coalition internationale contre l'EI. 
    Les bombardements de la coalition ont détruit plusieurs 
ponts sur l'Euphrate vers Rakka, rapporte l'Observatoire syrien 
des droits de l'homme. Selon l'OSDH, les familles amenées 
dernièrement à Rakka en provenance de secteurs à l'ouest de la 
ville ont été contraintes de traverser le fleuve en bateau. 
    Daech doit affronter trois offensives distinctes dans le 
nord de la Syrie : celle menée par les FDS, une autre par 
l'armée syrienne appuyée par la Russie, et la troisième par la 
Turquie et ses alliés rebelles syriens. 
    Plus à l'ouest, l'armée syrienne progresse rapidement depuis 
plusieurs semaines à partir d'Alep en direction de l'Est, vers 
l'Euphrate. Elle a repris la semaine dernière la ville antique 
de Palmyre, avec l'appui des forces russes. 
    L'un des objectifs des forces gouvernementales est de 
sécuriser l'approvisionnement d'Alep en eau potable, qui est 
pompée dans le village d'Al Khafsa, sur la rive ouest de 
l'Euphrate. 
    Selon l'OSDH, l'armée était mardi dans les faubourgs d'Al 
Khafsa. Cette avancée des forces gouvernementales dissuade pour 
l'instant les forces rebelles soutenues par Ankara de poursuivre 
leur progression vers le sud. 
 
 (Tom Perry, Gilles Trequesser pour le service français) 
 

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.