Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Actualités

ALSTOM

39.45EUR
+0.20% 
Ouverture théorique 39.45
indice de référence SBF 120

FR0010220475 ALO

Euronext Paris données temps réel
Politique d'exécution
  • ouverture

    39.40

  • clôture veille

    39.37

  • + haut

    39.62

  • + bas

    39.27

  • volume

    539 825

  • valorisation

    8 764 MEUR

  • capital échangé

    0.24%

  • dernier échange

    22.06.18 / 17:35:27

  • limite à la baisse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    35.51

  • limite à la hausse

    Qu'est-ce qu'une limite à la hausse/baisse ?

    Fermer

    43.39

  • Éligibilité

    SRD

    Qu'est-ce que le SRD ?

    Fermer
    PEA

    Qu'est-ce que le PEA ?

    Fermer

Autres places de cotation

Fermer
  • + Alerte

    Créer une alerte sur le cours de la valeur ALSTOM

    Fermer
  • + Portefeuille

    Ajouter ALSTOM à un portefeuille virtuel

    Fermer
  • + Liste

    Ajouter ALSTOM à mes listes

    Fermer

L'Etat soutient le projet de mariage Alcatel/Nokia-Macron

Reuters14/04/2015 à 17:45

* Le gouvernement veut que Nokia fasse en France son centre de R&D * Le gouvernement assure qu'il n'y aura pas de licenciements (Actualisé avec autres citations) PARIS, 14 avril (Reuters) - L'Etat soutient le projet de rapprochement entre le français Alcatel-Lucent ALUA.PA et le finlandais Nokia NOK1V.HE qui permettra de créer un leader européen des équipements de télécoms sans suppressions d'emplois en France, a déclaré mardi le ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. A l'issue d'une rencontre à l'Elysée entre François Hollande et les responsables des deux groupes, Rajeev Suri et Michel Combes, Emmanuel Macron a émis le souhait que Nokia fasse de la France le principal centre de Recherche & Développement du futur groupe. "C'est une bonne opération pour Alcatel-Lucent. Parce que c'est une opération d'avenir, parce que nous construisons, avec ce rapprochement, la reconquête d'Alcatel-Lucent qui était une entreprise en très grande difficulté il y a deux ans", a-t-il déclaré à la presse. "Les discussions sont aujourd'hui sur la localisation d'un centre mondial de R&D", a-t-il dit. "La volonté de Nokia c'est d'en faire un des centres d'excellence mondiaux. Donc notre souhait c'est que demain le centre recherche et développement monde de Nokia soit en France." Nokia et Alcatel-Lucent ont annoncé mardi matin être en discussions avancées en vue d'une fusion qui se traduirait par un rachat du groupe franco-américain par l'équipementier finlandais. ID:nL5N0XB147 Saluant la création d'un "grand champion européen" du secteur capable de concurrencer les groupes chinois, le ministre de l'Economie s'est voulu rassurant pour les personnels d'Alcatel-Lucent en France. "Il n'y aura aucune destruction d'emplois en France. Le nombre d'emplois total sera le même et même davantage. Nous avons eu tous les engagements aujourd'hui et aussi dans le temps", a-t-il souligné, citant les sites de Lannion (Côtes d'Armor) et Villarceaux (Essonne). Le rapprochement "va permettre de créer le grand champion européen des équipements et des technologies à la fois sur le téléphone mobile et le fixe avec le meilleur de la technologie de Nokia et Alcatel", a-t-il souligné. Le nouveau groupe pourra "concurrencer Huawei HWT.UL et les grands champions chinois", notamment en matière de développement de la technologie 5G. A la question de savoir si les autrorités européennes avaient été informées de ce projet, Emmanuel Macron a répondu que cela relevait de "la vie des affaires et des entreprises". Le ministre a révélé que ce dossier avait fait l'objet de "mois" de discussions avec l'Etat français. Un scénario bien différent de celui du dossier Alstom ALSO.PA , convoité l'an dernier par l'Américain General Electrics. Mis devant le fait accompli, l'Etat français était intervenu dans l'urgence pour présever les intérêts nationaux. (Elizabeth Pineau et Jean-Michel Bélot, édité par Matthieu Protard)

Valeurs associées

+0.20%
0.00%
+0.68%

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.