1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'État s'en prend de nouveau à la crèche de Robert Ménard
Le Point04/12/2018 à 19:55

Lundi 3 décembre, 300 personnes ont assisté à l'inauguration de la crèche de Noël installée devant l'hôtel de ville de Béziers. Comme l'an passé et depuis cinq ans, Robert Ménard a défendu son choix. « De cette crèche, certains vous le savez ne veulent pas. Chaque année, c'est un procès qui nous est fait. À l'initiative des gardiens du temple de la loi de 1905. De ces lascars qui ne supportent pas que nous soyons fiers de ce que nous sommes », a ainsi déclaré le maire controversé, dont Midi libre se fait l'écho.

Un acte de résistance

Et Robert Ménard faisait bien de se méfier. L'État a immédiatement saisi la justice concernant l'installation de cette crèche dans une mairie. Le sous-préfet a indiqué qu'un référé allait être déposé devant le tribunal administratif de Montpellier, puisque cette initiative ne respecterait pas la loi de 1905, sur la séparation de l'Église et de l'État. « Nous demandons l'enlèvement immédiat de la crèche », a ainsi insisté le sous-préfet Christian Pouget au quotidien. L'année dernière, le maire n'avait pas eu d'autre choix que de déplacer sa crèche à l'hôtel Dulac aux abords de la mairie.

Lire aussi Robert Ménard : après la crèche de Noël, le chandelier de Hanoukka

Cette année encore, la décision de...

Lire la suite sur Le Point.fr

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • homlib
    05 décembre09:38

    Ceux qui refusent le christianisme se consoleront avec la charia. Voir le Pacte mondial pour des immigrations sûres et régulières... Macron s'apprête à signer, le 10 décembre. Il faut faire vite pour l'empêcher.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer