Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

L'Etat prend en charge le camp de migrants de Grande-Synthe

Reuters30/05/2016 à 16:56

L'ÉTAT PREND EN CHARGE LE CAMP DE MIGRANTS DE GRANDE-SYNTHE

par Pierre Savary

GRANDE-SYNTHE, Nord (Reuters) - Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé lundi que l’Etat allait financer le fonctionnement du camp de migrants de Grande-Synthe, qui avait pourtant été installé contre sa volonté par la ville et Médecins sans frontières.

"Je me suis rendu compte que le projet était ici sérieux, solide" a-t-il dit dans le camp. "Nous venons pour dire que nous financerons, nous venons pour faire ensemble, nous n’avons pas vocation à maintenir à l’infini des camps mais sans ces camps, il manquerait un élément dans la chaîne".

La ministre du Logement, Emmanuelle Cosse, a annoncé à ses côtés que l'Etat investirait 3,9 millions d'euros avant de signer une convention tripartite avec la ville de Grande-Synthe et une association de lutte contre l’exclusion, l’Afeji.

Cette convention prévoit la scolarisation des enfants de migrants, un accompagnement sur la durée et un accès aux soins.

Cette annonce confirme un changement de stratégie de la part de l’Etat sur ce camp où les conditions étaient encore pires qu'à Calais, à quelques dizaines de kilomètres de distance.

Dans un premier temps, il avait tenté de s’opposer à la construction du camp en bois de la Linière et entamé un bras de fer avec la ville en la mettant en demeure d’améliorer les conditions de sécurité sous peine d’interdire son ouverture.

La volonté réaffirmée plusieurs fois était de ne pas créer un camp pérenne, pouvant participer à un effet "appel d’air".

700 MIGRANTS

Faute de pouvoir l’interdire, l’Etat a reconsidéré sa position et décidé de l’encadrer, de participer à son financement et de prévoir à un terme non défini sa fermeture.

"L’objectif est de le fermer à terme, de trouver des solutions pour les migrants comme cela a été le cas à Calais", explique la préfecture.

Le camp de la Linière est une initiative commune de l’ONG Médecins sans frontières (MSF) et du maire de Grande-Synthe, l’écologiste Damien Carême.

Environ 1.300 migrants, essentiellement des Kurdes irakiens, y ont été installés début mars. Avant sa construction, ils étaient regroupés dans une zone boueuse, insalubre, dite du "Basroc", à quelques kilomètres de là.

Devant ce constat, MSF et la ville ont décidé la construction d’un camp aux normes humanitaires internationales et d’investir environ trois millions d’euros dans l’opération, prise en charge par MSF à 75% et la ville à 25%.

Au dernier comptage, il y a une semaine, un peu plus de 700 migrants étaient présents dans le camp.

Bernard Cazeneuve s’est aussi félicité de la réussite de la lutte contre les passeurs. L'an dernier, 251 filières ont été démantelées en France, 25% de plus qu’en 2014. "Et en 2016, sur les cinq premiers mois, 116 nouvelles filières ont été démantelées, là aussi en hausse de 25%", a-t-il dit.

(Edité par Yves Clarisse)


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.